Mussolini, lui, au moins, il était pas con...

Publié le par Les auteurs libres

Bon, je vous le concède, c'est vrai qu'il était un peu salaud aussi... mais, merde, on l'a surtout connu en temps de guerre. Si ça se trouve, Hitler, s'il avait pas été recalé à son examen de peinture, il serait devenu un homme très agréable. Alors Mussolini... peut-être qu'il avait eu une mère trop possessive... ou un père qui le battait. Je sais pas, moi...

Revenons au sujet qui nous occupe, et même nous préoccupe : MUSSOLINI. Il avait eu une idée géniale, une illumination : des trottoirs piétons à SENS UNIQUE ! Ce serait pas fabuleux, ça, pour éviter que les gens se croisent et se crachent dans la gueule des p'tits virus malins... ? Et vu les humiliations qu'on nous a infligées depuis des décennies et particulièrement depuis deux mois, le Gaulois farouche qui irritait tant Macron est devenu une lavette qui accepte tout, et qui, même, en réclame...

Alors, pourquoi pas des trottoirs à sens unique dans l'Hexagone ? Ou des trottoirs à deux vitesses, l'un pour les vieux et les handicapés, l'autre pour les prestes... J'sais pas, moi...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article