Papa travaille, Maman travaille

Publié le par Daniel LESUEUR

Papa travaille, Maman travaille

C’est formidable, d’avoir des parents au plein emploi, dans cette période de précarité. C’est bien, ça assure le confort matériel. Mais qu’en est-il du soin apporté aux enfants ?

J’ai vu arriver, à l’école de ma petite-fille, des gamins visiblement mal portants. Et elle m’a confirmé le soir que les pauvres mioches avaient passé une terrible journée, parfois même allongés sur un matelas, dans la classe, car leur état ne nécessitait pas, heureusement, une hospitalisation.

L’enfant, fiévreux, endure un calvaire alors qu’il aurait dû rester au chaud, chez lui, devant un bol de chocolat, et même pourquoi pas devant la télé (pour une fois, je chéris ce terrible engin d’abêtissement des masses).

Le soir (car évidemment, puisque « Papa travaille, Maman travaille »), le gamin, la gamine restera à l’étude jusqu’à 18h. Peut-être même va-t-il rentrer chez lui plus malade encore que le matin. Sans parler des microbes qu’il aura dispersés dans toute la classe durant la journée.

Alors je demande, je réclame, J’EXIGE :

1° Un peu plus de tendresse et de responsabilité de la part d’un des deux parents. Qu’il prenne des risques, MERDE ! Se faire engueuler par un patron représente moins que la santé d’un enfant. Et puis c’est lui qui dans 20 ans paiera votre retraite. Alors, si vous ne le faites pas pour lui, faites-le pour vous !

2° Un peu de fraternité, d’entre-aide et d’organisation entre collègues. Nul n’est irremplaçable. Quand je vais faire mes courses, je me fiche comme d’une guigne qu’à la caisse ce soit exceptionnellement Ginette au lieu de Catherine (elle reviendra lundi, que diantre !)

3° Un peu de… flexibilité… mais pour une fois de la part des employeurs. On le sait bien, que vous leur faites un cadeau, à vos employés, en daignant les faire bosser. Vous êtes déjà tout-puissants, ne soyez pas, en plus, des tyrans en leur refusant un jour de congé exceptionnel.

Alors je demande, je réclame, J’EXIGE … simplement un peu d’humanité, de votre part, à TOUS.

Publié dans Société et modes

Commenter cet article