... notre Président l'a dit...

Publié le par Les auteurs libres

Notre bon Président a expliqué que les écoles ne fermeront pas car sinon les bonnes femmes - surtout les infirmières - resteraient à la maison pour garder leurs chiards... et on a besoin d'elles pour soigner les grippés.

Mais si les mômes vont à l'école, ils vont propager le virus, il y aura DAVANTAGE de grippés, chez les mamans infirmières comme partout... et comme elles auront la grippe que le leur aura refilée leurs morveux, elles ne pourront pas aller travailler. Donc, dans les deux cas, ça fera pareil !

Une équation apparemment insoluble, sauf que...

Le PBS (Parti du Bon Sens) a trouvé la parade : il suffit de n'envoyer à l'école QUE les mômes d'infirmières. Et encore, uniquement CEUX QUI SONT SAINS. Ainsi les nains ne pourront pas chopper le coronavirus... sauf si leur infirmière de mère le ramène à la maison, le virus... mais là on s'en fout puisque, étant infectées, elles n'auront plus le droit d'aller travailler. C'est cul mais efdé.

Vendredi 13...

Bon, et me voilà dans l'obligation de mettre mon article à jour, avec sa connerie d'allocation... euh, d'allocution. les mômes vont RESTER à la maison. et qui va les garder, hein ? Les parents ? Non, ils faut qu'ils continuent de travailler pour nourrir la patrie. Alors... QUI ? Mais les vieux, bien sûr ! Les grands-parents ou bien la vieille voisine qui vient vous faire chier tous les quatre matins parce qu'elle n'a plus de lait. Et les vieux, comme ça - enfin, ceux qui sont pas bouclés à l'hospice comme de vulgaires malfrats... Euh, pardon : les malfrats, ils sont en liberté, eux - les vieux ils vont claboter et ça fera des retraites en moins à payer. Comme quoi c'était pas la peine d'utiliser le 49.3, la grippe s'en charge.

 

Publié dans humour noir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article