Le doux venin du capitalisme

Publié le par Les auteurs libres

Comment inciter les gens à "boursicoter", à "jouer en Bourse" (les deux formules désignent bien de quoi il s'agit, et vous ne les trouverez certainement pas écrites nulle part en Macronie). Alors, comment faire pour transformer ceux de la France profonde, les petits épargnants au bas de laine, en joueurs de Las Vegas, ville dont se souviennent bien Muriel Pénicaud et son président (cliquer ICI) ? En leur foutant la trouille !

L'article de Capital est édifiant (cliquer ICI)… et se termine par cette formule qui va tout à fait à l'encontre de la morale de beaucoup d'entre nous :

Pour gagner du pouvoir d’achat, il faut désormais accepter de prendre du risque

mais… JOUER AU CON, merci, pas pour nous !... même si nous sommes une génération dorée de retraités (lire les propos puants d'Eric ALAUZAY : cliquer ici)

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article