Le Pape Pie XI : un sacré pirate... de la radio !

Publié le par Les auteurs libres

 

Le livre RADIOS PIRATES De Radio Caroline à la bande FM révèle une étonnante anecdote de l'Histoire de la radio : le fait que Radio Vatican peut être considérée comme une station pirate !

Dès 1920, les stations émettrices se multiplient dans la plus profonde anarchie. En 1929, le plan de Prague tente de mettre de l’ordre dans un média en pleine expansion. Dix fréquences internationales communes sont à la disposition de tout pays qui s’engage à ne pas utiliser une puissance d’émission susceptible de perturber les programmes des pays voisins : 202, 203, 204, 206, 207, 216, 217, 218, 246 et 453 mètres en onde moyenne. En gros, chaque pays peut disposer de dix radios sur son territoire… ce qui s'avère très nettement insuffisant pour des pays de large superficie comme l'Allemagne, la France ou l'Italie.

Radio Vatican, inaugurée par le Pape Pie XI il y a plus de quatre-vingts ans (cliquer ICI)  peut être considérée comme pirate, puisqu'elle émet sur une longueur d'onde différente de celle qui lui fut allouée… elle n'est pas la seule. Ce qui est, en revanche, indiscutable, c'est que la station vaticane utilise une puissance d'émission trois fois supérieure à celle qui est autorisée. A tel point, comme le rappelait une gazette italienne en avril 2001, que les habitants des bourgades avoisinant l'émetteur en deviennent excédés, les programmes saints perturbant les émissions de télé et celles des autres radios, s'immisçant dans la vie au quotidien (certains Romains captent Radio Vatican en ouvrant simplement la porte de leur réfrigérateur).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article