Compteurs électriques : une troublante affaire entre la France et le Liban. Troublante, pour qui ?

Publié le par Les auteurs libres

Début août, une avocate libanaise a saisi la justice au sujet de la décision du gouvernement de forcer les propriétaires de générateurs privés à installer des compteurs, affirmant qu'un "marché douteux" se cacherait derrière la décision du ministère de l'Economie.

L'avocate May el-Khansa a envoyé une note d'information au procureur général près la Cour de Cassation, le juge Samir Hammoud. Dans ce document, elle affirme qu'"une société libanaise a acheté le 6 février 2018 un million de compteurs à une compagnie française, alors que ces compteurs sont désormais désuets en France et ont été remplacés par un autre type de compteurs".

Quelle peut bien être cette mystérieuse société française dont le nom n'est pas cité, et qui peut disposer d'UN MILLION de compteurs "désuets en France qui ont été remplacés par un autre type de compteurs" ?

Certainement pas EDF - ENEDIS, ils l'auraient dit ! Mais alors… ça c'est troublant… Personnellement je ne connais pas d'autre société française qui dispose d'autant de compteurs électriques… Bizarre, bizarre...

Lire en entier l'article de L'ORIENT LE JOUR en cliquant ICI. Et une analyse très pertinente de ce "mystérieux et troublant" marché en cliquant ICI.

 

Publié dans Société, consommation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article