Nicholas Alkemade John Marvin Steele... Avec ou sans parachute ?

Publié le par Daniel LESUEUR

  « Nick » Alkemade est l'une des rares personnes à avoir survécu à un saut de 5600 mètres sans parachute : durant la Seconde Guerre mondiale, au cours d'une mission de bombardement au-dessus de Berlin, le jeune mitrailleur de la RAF vit voler en éclats le plexiglas de la tourelle qui l'abritait : un Junker de la qui l'avait pris en chasse mitraillait sans relâche. Alkemade put constater, désespéré, que ce n'était pas là le seul dommage : son parachute était en flammes et l'avion perdait de l'altitude. Plutôt que d'attendre la mort sans rien faire, Nick préféra se jeter dans le vide. Des sapins et la neige molle mirent un point, non pas final, mais de suspension, à sa courte vie : il n'avait que 21 ans. Un vrai miracle puisqu'il s'en sortit avec une foulure alors que, de ses camarades, aucun ne survécut au mitraillage puis à l'écrasement de leur avion. Mais Nick était tombé en terre ennemie. La Gestapo ne crut pas à son histoire, persuadé qu'il était un espion. Ce n'est que grâce aux débris de son appareil, dans lesquels on retrouva ses papiers, qu'il évita le pire. Il termina la guerre dans un camp de prisonnier. Ce n'est qu'à la Libération, à son retour au pays, que son aventure fut connue et qu'il fut célébré en héros (cliquer ICI).

Plus cocasse est celle de John Marvin Steele, ce pilote américain dont le parachute resta accroché au clocher de Sainte-Mère-l'Eglise dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 précédent le débarquement en Normandie : « Il se balance et tente de se libérer de son parachute tandis que sur la place, tout autour de l'église, les combats font rage. Il essaye de se décrocher à l'aide de son couteau mais malheureusement celui-ci tombe. Il prend alors la décision de faire le mort afin d'éviter de servir de cible à l'ennemi. Après plus de deux heures, un soldat allemand du nom de Rudolf May vint le décrocher. John Steele fut soigné et fait prisonnier. Il s'évade trois jours après » (cliquer ICI).

 

Publié dans Histoire, PEOPLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article