Unépisode peu connu de la vie de Gaby MORLAY

Publié le par Daniel LESUEUR

   Le livre de 1945 Alger et ses complots de Marcel ABOULKER raconte une étrange aventure survenue à la plus célèbre actrice française de la première moitié du vingtième siècle :

Alors qu'elle était en tournée théâtrale en Afrique du nord, Gaby fit l'objet d'un ignoble procès de la part d'un membre du P.P.F. (Parti Populaire Française, parti fascite qui exista de 1936 à 1945) : il aurait découvert que l'artiste était juive, MORLAY étant selon lui l'anagramme de MORALI, nom juif d'Alger (la même entourloupe avait été jouée à Charles TRENET... anagramme de NETER).

La conjuration

Cette mauvaise langue ignorait que le nom réel de Gaby était Fumoleau ! Il n'empêche que, l'histoire révélée, elle provoqua une manifestation dans la salle et l'actrice fut obligée d'effectuer une mise au point.

Une fois l'affaire tirée au clair, on découvrit que la dénonciation émanait sur une rivalité de salles de théâtre !

La vie et l'œuvre de Gaby MORLAY sont racontées par le détail dans un livre de 338 pages (cliquer ICI). Et pour le feuilleter, cliquer ICI.

 

Publié dans CINEMA, Société, Histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article