Un bel ouvrage pour une bonne cause

Publié le par Patrick Bénard

   On parle rarement d’ouvrage pour la jeunesse. C’est vrai que l’orientation se veut plutôt (très) musicale dans mes chroniques. Mais une fois n’est pas coutume et en prime il s’agit d’une bonne cause. L’auteure a déjà publié une dizaine d’ouvrages en tous genres et c’est en puisant dans la vie de son fils qu’elle a crée ce petit bonhomme de huit ans, Yanou Pilou. Celui-ci va devenir le personnage principal au fil des futures aventures de la vie quotidienne. Ici, il va en faire voir de toutes les couleurs à son beau-père car sa mère vient de tomber amoureuse après un divorce où elle a dû gagner le droit de garde puisque le petit ne voit son père qu’un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Yanou Pilou ne tolère pas sa présence car il craint que sa mère l’aime moins. En une semaine il conçoit des stratagèmes très drôles, surtout pour lui, et mène la vie dure à Pachou, l’intrus. Il arrive à ses fins et ce dernier décide de partir laissant une mère bien triste. Pris de remords, tout finira bien.

Parler de choses graves à des enfants n’est jamais facile. Laurence fait ça en douceur avec juste le zeste de cruauté transformé en farce. Il ne faut pas oublier la participation active aux dessins du jeune Ulysse Dionigi et dire que tous les droits d’auteur seront reversés au profit du réseau de solidarité Enfance de l’Unesco-06. Une bonne et belle cause, on vous dit.

Laurence Dionigi

Yanou Pilou n’aime pas son Beau-Père

Editions Pixygraph – 32 pages – 8 €

 

A partir de 7 ans

 

Publié dans LIVRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article