Le nombre de morts ne cesse d'augmenter

Publié le par Les auteurs libres

  Bon an (les années de guerre), mal an, ce sont environ 500 000 nouveaux cas chaque année (très précisément 587 000). A la louche, disons qu'en gros depuis cent ans 50 millions de Français ont rejoint nos cimetières. Et c'est pas près de s'arranger : un mort a encore moins de chance de retrouver la vie qu'un chômeur, un emploi. Cet "encombrement" est fort dommageable à l'économie d'un pays libéral et fier de l'être : à la place de ces cimetières qui tiennent une place folle et ne cessent de s'étendre (tous en surface plate, en plus !) on pourrait construire des parkings pour les automobiles, on en manque atrocement. Mieux : des centres commerciaux, vu que désormais ils ouvrent 7 jours sur 7, comme les cimetières.

Les cimetières constituent un immense manque à gagner pour notre PIB.

Le précédent gouvernement avait mis à l'étude la possibilité de faire payer l'entrée des cimetières... mais c'était peau de balle : déjà que personne n'y va plus souvent, mais si en plus il fallait payer... C'est bien simple, les cimetières, y a du monde uniquement quand les grandes surfaces sont fermées : le 1er mai et la Toussaint. Et encore, le 1er mai...

L'actuel gouvernement, lors d'un séminaire à Las Vegas un jour où il n'y avait pas de tuerie, s'est d'abord penché sur l'éventualité d'une "taxe-macchabées" qui pourrait être payées par les descendants. Mais, comme pour la taxe visiteurs, c'était voué à l'échec : à part les grandes familles (Bettencourt, etc), plus grand monde n'a les moyens d'entretenir un mort.

L'idée est donc de taxer les vivants à l'orée du "grand voyage"...

En un mot comme en cent, les malades incurables mais SURTOUT, SURTOUT les retraités : on peut bien leur demander un DERNIER effort, bordel.

La somme n'a pas encore été arrêtée mais elle devrait se situer aux alentours de 15€ par mois, histoire de faire un compte rond avec l'augmentation de la CSG : 15 + 15 = 30. Facile à mémoriser, même pour quelqu'un atteint par Elzheimer. Et comme les vieux réfléchissent toujours en anciens francs, ceux d'avant 1960, ça fait un compte encore plus rond : 20 000 balles époque René Coty. Ils comprendront vite que c'est pour doper l'économie du pays, de même que l'augmentation de leur CSG c'est pour aider les jeunes (lire notre article en CLIQUANT ICI).

Cette somme de 15€ pourra être modulée

Elle sera revue à la baisse pour ceux qui accepteront d'être enterrés dans des conditions de moindre confort. C'est le prix du terrain qui coûte cher. Si l'on peut enterrer par couches superposées, c'est tout bénef. Ainsi ceux qui accepteront d'être "statifiés" verront leur taxe réduite drastiquement.

Dernier cas... mais épineux... la Corse

Un député LREM dont nous tairons le nom a eu la dent dure. Il s'est fait gronder pour avoir préconisé un statut spécial pour la Corse :

" On sait que les Français sont feignants, mais la région où ils le sont le plus, c'est bien connu, c'est la Corse. Obligeons les Corses à se faire incinérer, on mettra leurs cendres dans un sablier. Au moins enfin ils bosseront !"

Publié dans humour noir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article