"Le Jean-foutre, la jardinière et le masque" (Jean de La Fontaine)

Publié le par Les auteurs libres

J'avoue goûter très modérément le Jean-foutre qui gare sa bagnole sur mon trottoir devant mes fenêtres parce que sur son trottoir devant ses fenêtres il a mis une jardinière en béton (374,90 € chez Signal - La Rochelle, publicité gratuite) pour qu'aucun Jean-foutre ne puisse garer sa voiture sur son trottoir devant ses fenêtres.

En plus c'est très con car le Jean-foutre n'aime pas marcher. Or sa perversité, qui n'a d'égale que son outrecuidance, l'oblige à faire à pied les quelques mètres qui séparent sa maison de la mienne. Et ce par deux fois : la première lorsqu'il gare sa voiture, la deuxième lorsqu'il repart.

Heureusement le miraculeux COVID a modifié la donne et c'est avec un certain plaisir que, assis sur un banc public un livre z'à la main, je me délecte de ces mêmes jean-foutre qui, après avoir garé leur voiture le plus près possible d'un lieu où ils doivent se rendre - généralement un passage-piétons, seul endroit où on trouve de la place relativement facilement - je les vois s'approcher du lieu convoité et lancer un très vulgaire "Merde j'ai encore oublié ce putain de masque dans la bagnole" avant de repartir en arrière pour revenir enfin victorieusement.

C'est certes un petit pas pour l'humanité, mais un grand pas pour l'enbompoint du Jean-foutre qui, paraît-il, a engraissé de deux kilos et demi pendant le confinement.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article