... écoutez les Beatles à l'Olympia en janvier 1964 !

Publié le par Daniel LESUEUR

   En France, l'année précédente, le "phénomène Beatles" n'était pas encore arrivé à maturité. Les reprises de certains de leurs titres restaient anecdotiques : "J'en suis fou" ("Love me do") par Dick Rivers ou "Tu perds ton temps" ("Please please me") par Petula Clark n'eurent guère les faveurs du hit-parade.

La parution en Angleterre du premier album des Beatles n'eut pas dans l'Hexagone un énorme retentissement, si bien qu'on se contenta d'importer quelques exemplaires du LP britannique "Please please me".

Ce n'est qu'en janvier 1964, à l'occasion de leur séjour à l'Olympia de Paris, que l'on publia l'album sous le titre "N1", une incohérence dans la mesure où il sortit en France après le deuxième album)

15 janvier 1964 : premier concert en France

Après un premier spectacle à Versailles, les Beatles s'installent pour trois semaines à l'Olympia (CLIQUER ICI POUR ECOUTER). Tentative de séduction auprès du public français (à l'occasion, leur premier EP, référence SOE 3739, est réhabillé, donnant lieu à l'une des pièces les plus rares de la collection, la fameuse pochette dite "aux sandwiches", sur laquelle les Beatles sont déguisés en Français typiques). Cette fois, une brèche est ouverte. Johnny Hallyday et Dick Rivers n'hésitent pas à leur emprunter "I saw her standing there" ("Quand je l'ai vue devant moi"). Pour en savoir plus, CLIQUER ICI.

 

Publié dans musique, COLLECTIONS

Commenter cet article