Bruce Springsteen et Camilla Horn

Publié le par Daniel LESUEUR

La danseuse et actrice allemande Camilla Horn (1903 – 1996) commença en 1925 comme... doublure des jambes de Lili Dagover. Elle est simple figurante, tout comme Marlene Dietrich, dans Madam Doesn't Want Any Children. Camilla connut immédiatement la gloire grâce à Murnau qui l'engagea pour Faust, une légende allemande (1926) en remplacement de Lilian Gish. Elle signa un contrat avec United Artists et joua des rôles de vamp blonde dans sept films dont certains produits Lubitsch ; elle était en passe de devenir « la nouvelle Garbo », comme le chante Bruce Springsteen à l'époque totalement inconnu dans la chanson simplement intitulée « Camilla Horn » qu'il écrivit en 1972.

Après l'avènement du cinéma parlant, Camilla retourna en Europe, continuant à incarner des rôles de femme fatale. Mais elle aurait mieux fait de rester à Hollywood...

Réfractaire au régime nazi, Camilla Horn vit tous ses biens confisqués à la fin des années trente, et tourne son dernier film allemand, Fahrendes Volk, sous la direction de Jacques Feyder (une version en français fut tournée, Les gens du voyage, avec Mary Glory à la place de Camilla). Elle dut se résoudre à tourner en Italie de 1941 à 1943 avant de se réfugier en Allemagne de l'Est. Après la guerre, elle fut incarcérée trois mois à la prison de femmes de Vechta ; sans le sou, elle devint interprète pour les forces américaines stationnées en Allemagne.

Cliquer ICI pour écouter la chanson

Publié dans musique, CINEMA, PEOPLE

Commenter cet article