RED RYDER Le Cavalier Rouge

Publié le par Daniel LESUEUR

Cette bande dessinée américaine publiée entre 1938 et 1964 aux Etats-Unis est très connue en France (la série a été publiée en français dans Spirou, de façon épisodique, entre 1939 et 1952) mais, curieusement, n'a pas fait l'objet d'études encore disponibles aujourd'hui : signalons celle, parfaite, parue dans HOP n°104 et un survol intéressant dans le "RED RYDER" de Futurolis consacré aux strips en noir & blanc de 1942 et 1943.

Des aventures du « Cavalier Rouge » et de Petit Castor ont également été publiées en France dans le périodique Junior, entre le no 147 (19 janvier 1939) et le no 219 (juin 1940) et dans L'Aventureux sous le titre « Le Roi du Far-West » entre 1939 et 1942. Après-guerre, la série est traduite dans Tarzan (titre : « Aventures du Petit Castor ») et dans Coq hardi (titre : « Red Ryder »).

Les éditions Dupuis ont publié sept tomes fort difficiles à trouver aujourd'hui regroupant presque toutes les planches hebdomadaires parues de janvier 1946 à novembre 1952. En revanche n'ont pas été publiées en album celles de 1939 à 1944.

Dans SPIROU, la publication est très anarchique : aux USA il paraissait un strip chaque jour, et le dimanche un planche différente, pour ceux qui n'avaient pas acheté les quotidiens les autres jours de la semaine. Or, dans SPIROU, nul ne songea à remonter les planches de manière cohérente. Pour réaliser à quel point la parution dans l'hebdomadaire belge frise l'incompréhensible, il suffit de comparer les premières pages du tome 1 de Dupuis avec la même histoire ("La Vallée perdue") republiée par l'ANAF collection Sauvegarde. Ce premier volume Dupuis commence en plein milieu d'épisode !

Les bienheureux (dont je fais partie) qui ont la chance de posséder les 7 volumes Dupuis ne sont pas au bout de leurs peines :

- le tome 2 existe en deux éditions, aussi rares l'une que l'autre... mais la première compte 62 pages, la seconde 46 !

-  le tome 3 existe lui aussi en deux éditions : la première compte 62 pages, la seconde 46.

Enfin signalons que ces 7 volumes démarrent à 1945, faisant l'impasse sur toute la période qui commence dans SPIROU le 12 janvier 1939. Il convient également de signaler que la série fut publiée, selon les périodes, sous le titre RED RYDER ou bien CAVALIER ROUGE (il semble logique de penser que le titre CAVALIER ROUGE fut utilisé dès le moment où l'Allemagne avait envahi la Belgique, pour ne pas trop attirer l'attention sur son origine américaine). Ces centaines de planches furent dessinées par Fred HARMAN... sauf deux à l'automne 1942, par Joseph GILLAIN dit Jijé : les planches américaines n'étaient pas arrivées en Belgique.

La série s'acheva dans l'hebdomadaire n°762. Seuls deux épisodes, soit 14 planches, ne figurent pas dans le tome 7, mais auraient très bien pu : au lieu de 48 pages, il en aurait eu 62. Ce tome 7 se termine en queue de poisson à partir de la page 32 (mais on était de longue date habitué à des épisodes incompréhensible du fait de la compression des bandes quotidiennes et hebdomadaires) : dans l'hebdomadaire, en effet, on était passé de quatre bandes, dans le numéro 731 du 17 avril 1952, à trois bandes dans le numéro 732 du 24 avril. Le remontage en album s'annonçait périlleux car dans le numéro 733 du 1er mai 1952 on repassait à quatre bandes ! Dans l'album, les petites mains ne prirent pas de gants, la page 32 proposant trois bandes du n°732 et une bande du n°733, mais choisissant la troisième. Quant à la page 33, elle reprend deux bandes du n°734. L'album s'achève sur... la planche bien plus tardive puisque du n°758 du 23 octobre. Comparez l'extrait de l'album (qui porte le mot FIN) et l'extrait de l'hebdo qui indique que les aventures vont se poursuivre...

 

 

 

 

Entre-temps Red Ryder, en mai, avait disparu un mois de l'hebdomadaire... pour revenir le 5 juin sur quatre pages du n°738 (deux en couleurs, deux en N & B). Ce nouvel épisode intitulé Jim le débrouillard et qui court jusqu'au n°744 ne paraîtra pas en album. Une bande de transition certainement pas dessinée par Fred Harman conclut la page 33 de l'album n°7 et remplace les trois cases du bas de page du numéro 744 car les pages 34 à 47 de l'album n°7 proposent l'épisode intitulé Trafic sur le Rio Grande publié dans l'hebdo des n°745 à 758. Voyez, d'abord, la case de transition de l'album et, en-dessous, les cases de transition de l'hebdo :

.

 

 

 

 

Afin de réaliser une étude détaillée de ce personnage de BD légendaire, j'invite les collectionneurs à me contacter directement (daniel.lesueur@yahoo.fr). Je compte rédiger quelque chose de complet en ce qui concerne la totalité des planches parues dans SPIROU, reprenant tout depuis le début (j'ai déjà la quasi-intégralité de 1939).

 

 

 

Publié dans BANDE DESSINEE

Commenter cet article