Le nouveau Dicorock vient de sortir : Reprises, cover versions et plagiats

Publié le par Les auteurs libres

Disponible sur Amazon, FNAC... chez l'excellente librairie Parallèles à Paris... ou même à commander à votre libraire. Disponible en livre "normal" ou en e-book (vous pouvez le feuilleter : cliquer ICI). Et dans la foulée, jeter un œil au premier tome de DICOROCK paru précédemment : cliquer ICI.

  Lorsque la musique tourne en rond et qu'on est manque d'inspiration, il reste toujours la solution de faire du neuf avec du vieux.

 

Trois recettes infaillibles (enfin, pas toujours !) :

1) traduire des titres étrangers qui ont déjà fait leurs preuves (« Si ça a marché là-bas, ça doit marcher ici »),

2) rafraîchir des tubes du passé (« le public l'a oublié, il va croire que c'est nouveau ») et...

3) carrément piller le patrimoine culturel, qu'il soit ou non tombé dans le domaine public. Ça passe ou ça casse !

De la simple traduction rigoureuse et sans problème, au vol pur et simple de paroles et de musiques, cet ouvrage passe en revue plusieurs milliers de chansons qui, depuis l'invention du disque, ont voyagé dans l'espace et dans le temps, le plus souvent sans encombre, parfois après un détour devant les tribunaux...

De « À bientôt nous deux » à « Chain Gang » ...

Des « Champs-Elysées » à « Garde-moi la dernière danse »...

De la « Génération perdue » à « Je n’aurai pas le temps »...

De « Je ne peux pas t’oublier » à « Noir c’est noir »...

De « No Milk Today » à « Smoke On The Water »...

De « Soleil » à « Twistin’ The Night Away »...

De « Unchained Melody » à « Zorro est arrivé »...

Publié dans musique, COLLECTIONS, LIVRES

Commenter cet article