"PISSE AND LOVE" (The WHO)

Publié le par Daniel LESUEUR

   La pochette de l'album WHO'S NEXT a tout une histoire !

  • En l’absence de thème central –« Who’s next » n’est pas un concept album- aucune idée concernant l’illustration de la pochette ne s’imposait a priori. Pas plus que n’en imposait son titre passe-partout. Keith Moon proposa ses services : il était tout à fait disposé à orner le recto déguisé. Et déguisé en quoi ? Ayant déjà brisé de nombreux tabous en se déguisant en ecclésiastique et en Hitler, que pouvait-il trouver de nouveau ? Poser travesti ! Plusieurs déguisements furent essayés : dominateur (-trice ?), en corset, un fouet à la main... petite pute en négligé blanc... en soutien-gorge de latex noir... C’était... culotté, même par rapport aux sketches osés pour l’époque des Monty Python. Or, contre toute attente, les clichés ne déclenchèrent pas le ras-de-marée auquel Moon s’attendait : ses frasques passées avaient tellement surpris que l’effet, cette fois, tomba à plat. Les photos ne furent pas utilisées pour l’album, même si certaines figurèrent sur les publicités annonçant la sortie du 45-tours « Won’t get fooled again ». Une autre idée de pochette ne fut pas non plus retenue pour la pochette de « Who’s next », montrant des dizaines de poitrines de femmes fortes. « Puisqu’on était partis sur un concept de mauvais goût, allons-y », durent se dire les Who.

  • Au retour d’un concert qu’ils avaient donné à Sunderland au mois de mai, ils virent sur la route, dominant un terril à la sortie de Sheffield, un monolithe qui rappelait étrangement celui de « 2001 : l’Odyssée de l’espace ». En pleine nuit, pas question de faire des photos. Mais ils reviendraient. Précisément la semaine suivante, se faire photographier après avoir uriné sur l’obélisque (1).

  • (1). La plupart des membres étaient incapables d'uriner, paraît-il, alors de l'eau de pluie fut tirée d'un réservoir pour obtenir l'effet désiré.

(extrait du livre KEITH MOON LA BOMBE HUMAINE DU ROCK. Cliquer ICI).

Publié dans musique, PEOPLE

Commenter cet article

Jerry OX 23/02/2017 15:30

Ah !! " Who's Next" quel album !! Et quelle pochette dont je connais ) à présent le secret de fabrication . je pensais vraiment que Keith Moon et ses comparses avaient urinés mais non, il n'en est rien et chacun imagine ce qu'il veut. Ce disque est d'une beauté rock à couper le souffle (presque aussi bon que leur suivant "Quadrophénia" moins accessible ) . Et puis quel tube que ce "Won’t get fooled again" qui résonne encore dans mes enceintes régulièrement tandis que je me délecte avec cet album entouré d'amis avec une joie certaine.

Daniel LESUEUR 24/02/2017 07:19

Oui, fabuleux. Un choc..e t qui n'était pas fini car un ou deux ans plus tard sur un disque pirate intitulé THE GENIUS OF PETE TOWNSHEND j'avais découvert les maquettes prodigieuses. Enfin aujourd'hui on peut les trouver , les écouter toutes, notamment sur https://www.youtube.com/watch?v=XMvKzIFCRDw