Il y a 50 ans se suicidait Joe MEEK

Publié le par Daniel LESUEUR

           Joe Meek était le génial producteur anglais responsable du fabuleux titre instrumental « Telstar » des Tornadoes, première production britannique à être parvenue au n°1 du hit-parade américain bien avant les Beatles.

Il était très... irritable : Denny O'Dell des Honeycombs se souvient s'être fait jeter dans la rue, sans aucun ménagement pour lui-même ni pour ses instruments de musique, simplement parce qu'il était arrivé en retard d'un quart d'heure pour une audition. En outre, O'Dell n'apprécia jamais le traitement infligé à sa voix par Meek dont l'obsession était d'accélérer les bandes, à tel point que sur certains titres (« Can't Get Through To You » est l'exemple le plus flagrant) la guitare et la voix semblent totalement hystériques (“J’avais l’impression d’avoir la voix de Donald Duck”, rapporte O'Dell au mensuel Record Collector). Il n'était pas rare non plus que les musiciens se retrouvent entassés dans les toilettes, avec leurs instruments de musique, dans le but d'obtenir une sonorité rare ou curieuse.

Meek finira tragiquement : ruiné, il se tire une balle dans la tête après avoir trucidé Violet Shenton, propriétaire du magasin situé en dessous de son minuscule studio d'enregistrement. L'évènement prend place en 1967 le jour du 8ème anniversaire de la mort du rocker Buddy Holly... troublant lorsqu'on sait que Joe Meek avait toujours clamé être "habité" par l'esprit de Buddy Holly.

 

Publié dans musique

Commenter cet article