Entendre sa propre voix... !

Publié le par Daniel LESUEUR

  ...ça peut sembler bizarre, mais il faut se remettre à l’esprit qu’avant que le phonographe ne soit inventé, nul n’était capable d’entendre sa propre voix. Citons l’exemple d’Adelina Patti, célèbrissime cantatrice qui, à l’issue de sa première séance d’enregistrement, en 1905, s’exclama : Ah, mon Dieu ! Maintenant je comprends pourquoi je suis Patti ! Quelle voix ! Quelle artiste ! Je comprends tout !”. Oh la prétentieuse (en plus elle était moche!). A l’âge de 63 ans, et alors qu’elle chantait depuis 45 ans, elle entendait sa voix pour la première fois, grâce au disque. Bon, moi je trouve qu'elle chante comme une casserole. Pire que la Castafiore ! Qu'en pensez-vous ? Cliquez ICI.

Tout aussi étonnantes, tout aussi charmantes sont les réactions de Guillaume Apollinaire (“Après l’enregistrement, on fit redire mes poèmes à l’appareil et je ne reconnus nullement ma voix”) et de l’actrice Cécile Sorel qui couvrit de fleurs le pavillon du phonographe pour signifier sa surprise et son bonheur de pouvoir s’entendre. Cliquer ICI pour découvrir Cécile.

En revanche, une anecdote concernant Sarah Bernhardt semble peu plausible : alors âgée de 59 ans, elle se serait, dit-on, évanouie à l’écoute de sa propre voix déclamant un extrait de Phèdre en 1903... or elle avait déjà eu l’occasion de s’entendre, puisqu’elle avait été enregistrée par Bettini quelques années auparavant. Cliquer ICI

(cet article est extrait du livre HISTOIRE DU DISQUE ET DE L'ENREGISTREMENT SONORE, toujours disponible en librairie : cliquer ICI).

Commenter cet article