Quels sont les événements musicaux d'il y a tout juste 50 ans ?

Publié le par Les auteurs libres

  Quels sont les événements pop - rock d'il y a exactement cinquante ans ?

Chaque semaine nous vous les présentons... (si vous avez loupé l'épisode précédent, cliquer ICI).

Pour recevoir chaque nouvel épisode... ABONNEZ VOUS (C'EST GRATUIT, évidemment !). Il vous suffit de cliquer, sur n'importe quel de nos articles, dans la colonne de droite, vers le bas de page, et de laisser votre adresse mail.

Claude François part à la conquête du marché anglo-saxon. Il enregistre plusieurs chansons en anglais, dont son actuel tube, Sur le banc 21, bien que son entourage lui fasse remarquer que son accent n'est pas excellent, et qu'il aura du mal à s'imposer outre-Manche. Qu'importe, Clo-clo est "branché Angleterre". Impressionné par le "new old sound" du New Vaudeville Band, Claude enregistre leur tube Winchester Cathedral en français sous le titre J'travaille à l'usine. Catastrophe ! Le mec n'a pas préparé son playback, regardez bien le clip : il les 2 premières secondes, il mime des paroles chantées alors qu'il devrait mimer du sifflement ! Clo-clo réenregistre la chanson, cette fois sous son titre original, Winchester Cathedral. Sur le même disque, un énorme succès, J'attendrai (Reach out I'll be there des Four Tops).

On se passionne de plus en plus pour un courant musical nommé soul music, qui englobe principalement le rhythm'n'blues des firmes Tamla Motown d'un côté, Atlantic, Atco et Stax de l'autre. Ces dernières commercialisent plusieurs séries de compilations qui comptent chacune de nombreux volumes, notamment douze pour la série « R’N’B Formidable ». Les séries « R’N’B Surboum », « R’N’B Terrible » et « R’N’B Incroyable » s’ajoutent aux trois volumes de « Remarquable Rhythm & Blues » de la firme concurrente Chess. Il y avait, en prime de la qualité, l’effet de surprise. Car surprise il y eut. Comme le disait la pub’, c’était sur chaque album 12 à 14 tubes enchaînés sans interruption, comme dans une discothèque. Cette musique du milieu des années 60 n'a cessé de se transformer. Elle a obtenu de plus en plus de succès pour devenir, en dix ans, la musique la plus écoutée dans le monde sous l'appellation disco.

Avec « Sweet Soul Music », Arthur Conley, poulain d'Otis Redding, rend hommage, par les paroles de la chanson, à son protecteur mais aussi à James Brown, Lou Rawls, Wilson Pickett... et bien entendu à Sam and Dave, un duo souvent surnommé Double Dynamite et qui existe depuis 1962. De leurs vrais noms Samuel David Moore et David Prater, après « Hold On, I’m comin’ », ils montent très haut au hit-parade international avec « Soul Man ».

  Entrée dans le hit-parade de La Petite, un curieux duo entre France Gall et Maurice Biraud, acteur et animateur vedette d'Europe n°1, un acteur au sommet de son art en 1961 dans Le Cave se rebiffe aux côtés de Bernard Blier et Jean Gabin. Pourquoi placer côte à côte ces deux informations ? Parce qu'à l'époque les deux sont en couple, Clo-Clo et France Gall, et que leur séparation sera à l'origine des paroles de « Comme d'habitude ».

Le 8 avril, à l'Eurovision, succès écrasant de la Britannique Sandie Shaw, "la Chanteuse aux pieds nus", avec Puppet On a String (n°1 en Angleterre en avril et en mai). La version française, Comme un tout petit pantin (et non pas "une poupée dans un string") passe fréquemment sur nos ondes, beaucoup plus que la version concurrente des Parisiennes.

Et tous les événements de l'année 1967 se trouvent dans le livre L'AGENDA POP ROCK 1967 que vous pouvez feuilleter ou acheter en cliquant ICI.

 

 

Publié dans musique, LIVRES

Commenter cet article