...écoutez ce qui se passait en pop et en rock il y a exactement cinquante ans (avril 1967)

Publié le par Daniel LESUEUR

  Quels sont les événements pop - rock d'il y a exactement cinquante ans ?

Chaque semaine nous vous les présentons... Et si vous n'avez pas la patience d'attendre durant 52 semaines nos articles hebdomadaires, vous pouvez d'ores et déjà acheter L'AGENDA POP ROCK 1967 disponible en livre papier et en e-book (cliquer ICI) et que vous pouvez feuilleter à votre guise.

Nous avons mis un lien vers chaque chanson, chaque concert que vous pourrez écouter voire télécharger. Pour éviter la répétition de la formule "cliquer ICI", les titres sont mis en surbrillance, c'est plus simple.

Le 22 avril, le tandem Jacques Lanzman - Jacques Dutronc s’entend cité par Georges Pompidou. Le Premier ministre évoque « Les Cactus » semés par Giscard, que De Gaulle juge responsable de l’avoir mis en ballottage. « Les Cactus », un terme pour désigner les piques, les petites phrases comme disent aujourd’hui les journalistes, que s’envoient parfois vertement, souvent insidieusement, les hommes politiques. Notamment le fameux « oui, mais » de Giscard (10 janvier 1967). Le Général, ulcéré : « On ne gouverne pas avec des mais »... Giscard, impertinent : « On ne peut ni dialoguer ni contrôler avec seulement des oui ».

Le mensuel Rock & Folk, dans son numéro 8, chronique Beatles Arias, un curieux 33-tours constitué d’une douzaine de leurs chansons interprétées, à sa manière, par la cantatrice Cathy Berberian. Le journaliste Kurt Mohr n’y va pas de main Mohrte : « C’est le disque le plus choquant qui soit et il soulève des tas de problèmes. Souvent par le passé, des arrangeurs de variétés ont violé des trésors de la musique classique pour en faire des sous-produits commercialisés, abâtardis, ignobles. Cette fois-ci, c’est le contraire : une cantatrice classique, douée d’une voix et d’une technique hors pair, croyant bien faire, s’attaque au répertoire des Beatles… et enfante un monstre !

The Shamrocks (Les Trèfles), surnommés les Beatles suédois, existent depuis 1962 et se sont fait connaître progressivement dans une partie de l’Europe. Mais c’est véritablement en 1967 qu’ils explosent au hit-parade avec la reprise hyper-ralentie du succès de Vince Taylor, « Brand New Cadillac » repris beaucoup plus tard par les Clash. Un titre qui aurait pu sans aucune difficulté s’inscrire au hit-parade et apporter la gloire, en Grande-Bretagne, à Vince TAYLOR. Hélas il fut interdit d’antenne sur la B.B.C. qui a pour consigne de ne jamais diffuser de chansons citant des marques déposées.

   Robert Fripp a répondu à la petite annonce d’un journal musical : les frères Peter et Michael Giles recherchaient un organiste chanteur. Il est plutôt guitariste, mais… il faut se caser ! Après un album sans succès intitulé Giles, Giles and Fripp, il fonderont King Crimson dans deux ans. Une bien belle version de I TALK THE WIND sera enregistrée avec Judith Duble (de Fairport Convention) mais ne sortira que des années plus tard, sur une compil'.

Un scoop ! Elton John manquera de devenir le chanteur de King Crimson , avant que le leader de la formation ne lui préfère Greg Lake.

Pour la suite de notre série "Il y a 50 ans..." cliquer ICI.

 

Publié dans musique

Commenter cet article