La Rue sans joie (1925 et 1938)

Publié le par Daniel LESUEUR

La Rue sans joie (1925 et 1938)

Le célèbre roman de Hugo Bettauer a donné naissance à deux films. Curieusement, alors que tout le monde connaît celui réalisé par le réalisateur autrichien Georg Wilhelm Pabst, rares sont ceux qui ont vu l'adaptation française.

LE FILM ALLEMAND

L'histoire : À Vienne en 1921, dans la rue « Sans Joie » (rue Melchior) d’un quartier misérable, sévissent une mère maquerelle manipulatrice et un boucher impitoyable alors que famine et misère écrasent les foyers des pauvres gens et la classe moyenne. La prostitution dans les endroits fréquentés par des riches reste la seule solution pour survivre. Une jeune femme dans le besoin se laisse tenter par une entremetteuse. Finalement, l’amour d’un soldat américain la sauvera de la déchéance.

Acteurs : Greta Garbo, Asta Nielsen... et peut-être Marlene Dietrich dans un tout petit rôle.

LE FILM FRANCAIS

L'histoire : Jeanne de Romer ( Dita Parlo), fille ruinée, fait vivre quatre personnes : sa mère, un grand-père paralysé, un frère et une soeur, avec son modeste salaire. Son patron (Paul Pauley) étant arrêté pour escroquerie, elle est acculée à la misère. Dans la "rue sans joie" où elle demeure, Madame Geffier (Marguerite Deval), qui tient une louche maison de couture, l'attire chez elle et la fait s'endetter pour quelques robes. Puis elle veut la livrer à un riche marchand de bestiaux (Pierre Alcover). Un crime est commis dans un meublé de la "Geffier" au moment même où Jeanne fuit les brutalités du marchand de bestiaux.....

Acteurs : Dita parlo, Line Noro, Pierre Alcover, Fréhel, Albert Préjean.

Publié dans CINEMA

Commenter cet article