La présidence coupe les cheveux en quatre

Publié le par Daniel LESUEUR

La présidence coupe les cheveux en quatre

Trains, avions, agriculture... Domaines dans lesquels ceux qui y évoluent sont rarement contents. mais s'il y a bien une profession qui ne se met jamais en grève, c'est celle des coiffeurs. Pas facile, d'ailleurs : on les voit mal bloquer le périphérique avec des peignes et des bigoudis, ou déverser des tombereaux de poils et de cheveux devant une préfecture. Et puis surtout - comme pour les fossoyeurs, d'ailleurs - il n'y a jamais de morte-saison. Le Canard enchaîné nous apprend que le coiffeur particulier de François Hollande, depuis son accession au "trône", est payé 9895 euros brut par mois. Un coiffeur à ce prix-là, ce n'est plus un train de vie, c'est un TGV !

Le contrat de travail d’Olivier B., « coiffeur personnel du chef de l’Etat », stipule qu’il est « recruté en qualité d’agent contractuel (…) pour la durée du mandat présidentiel en cours », poursuit l’hebdomadaire, qui souligne que son « CDD de cinq ans lui vaut une rémunération brute cumulée de 593 700 euros ». Ces émoluments s’accompagnent « d’éventuelles “indemnités de résidence” et autres “avantages familiaux” », selon le journal.

Juste une question....

Si le coiffeur de la République nous a déjà coûté 593 700 € (sans compter les éventuelles “indemnités de résidence” et autres “avantages familiaux”), juste pour quatre malheureux cheveux qui se battent en duel, combien a déjà coûté le toubib... car je suppose qu'il ne se tape pas une visite par an chez son médecin de famille ?

Publié dans Société

Commenter cet article