La mystérieuse affaire Gillet (Lyon, 1922)

Publié le par Daniel LESUEUR

La mystérieuse affaire Gillet (Lyon, 1922)

Le livre Gaby MORLAY, une star effacée (cliquer ICI) revient sur une étrange affaire qui donna naissance au film dans lequel elle tourna, Un revenant

En 1933, Ciel de suie, un roman de Henri Béraud... En 1946, Un revenant, film de Christian-Jacques avec Louis Jouvet et Gaby Morlay... Et justement c'est ce nouveau livre sur la célèbre actrice (cliquer ICI) qui nous permet d'en savoir plus sur la mystérieuse affaire Gillet survenue à Lyon en 1922... Une affaire si profondément enfouie, si bien étouffée, qu'il est difficile aujourd'hui d'en retrouver tous les détails.

Le début de l'histoire...

Un homme se promène dans Lyon. Il accomplit un pèlerinage sur les lieux de son enfance. Un autre homme, Edmond Gonin, le reconnaît. C'est Jean-Jacques Sauvage, qu'il avait cru avoir évincé d'une façon radicale auprès d'une jeune héritière. Sauvage n'est pas mort, le revoici sur les lieux de ses premières amours. Directeur d'une célèbre troupe de ballet internationale, il est venu rôder... et roder son nouveau spectacle avant de le présenter à Paris. Il resurgit au sein de sa famille vingt ans après le drame.

Le contexte...

Le film relate la sordide affaire Gillet qui s'est réellement passée un quart de siècle plus tôt, en 1922, à Lyon : un garçon s'est nuitamment introduit dans la villa des Gillet et s'est retrouvé nez à nez avec le jardinier qui lui a défoncé le crâne et arraché un œil à coups de canne de golf, le laissant pour mort. Le dit jardinier a ensuite été expédié à l'armée... et on ne l'a plus jamais revu. Car il détenait un secret qui devait le rester : la maîtresse de maison, qui partageait son amant avec sa fille, l'avait désigné comme tueur à gage.

« Ai-je besoin d'ajouter », écrit Henri Jeanson, « que la justice étouffa cette affaire dans les délais d'usage et que les Gillet se retirèrent paisiblement dans leur cocon ? »

Le tournage fut partiellement réalisé, justement, à Lyon. Autant dire que les Lyonnais n'étaient pas heureux de voir resurgir une histoire qu'ils étaient parvenus à oublier.

Publié dans CINEMA

Commenter cet article