Gaby Morlay en 1939 : "Fascicule noir"

Publié le par Daniel LESUEUR

Gaby Morlay en 1939 : "Fascicule noir"

Le livre Gaby Morlay, une star effacée revient par le détail sur la vie mystérieuse de la grande actrice (cliquer ICI).

Fascicule noir est la première pièce de guerre écrite depuis l’ouverture des hostilités. S’inspirant directement des événements actuels, Louis Verneuil venait seulement de terminer cette pièce, qui avait été écrite durant les mois d'octobre et de novembre 1939, et mise en répétitions avant d’être achevée.

Le premier acte se passe le 21 août 1939

Le deuxième acte se passe le 3 septembre (le premier jour de la guerre)

Le troisième acte se passe le 3 octobre 1939.

« Fascicule noir réunit une interprétation unique », explique le livret : « On verra, dans les deux principaux rôles, Gaby Morlay et Victor Francen, qui n’avaient pas joué ensemble depuis la création du Messager, de Bernstein, en 1933, à Paris, au Théâtre du Gymnase, et qui n'avaient encore jamais joué ensemble en province.

L'auteur a su écrire, pour ces deux grands artistes, deux rôles où leurs talents pourront, dans des scènes violentes et angoissées, dans une situation particulièrement pathétique, s'épanouir comme en leurs meilleurs jours. Ils seront entourés par cinq artistes, dont chacun est une vedette pour la province : Léon Bélières, José Squinquel, Jean Dax, Georges Pally et Allain-Dhurtal.

Fascicule noir est joué à Lyon avant sa création à Paris, qui n'aura lieu, au Théâtre des Bouffes-Parisiens, que le jeudi 28 décembre ».

C'est une pièce très dramatique, violente, passionnée, mettant en scène un conflit émouvant en marge des tragiques événements, avec des scènes épisodiques comiques sur la vie des Français à l’arrière.

Gaby Morlay en 1939 : "Fascicule noir"

Publié dans CINEMA

Commenter cet article