Pourquoi les dirigeants sont-ils cupides ?

Publié le par Daniel LESUEUR

Pourquoi les dirigeants sont-ils cupides ?

On croyait les Anglais plus "francs du collier" que les Français. David Cameron vient de faire la preuve du contraire : il nous l'a jouée "Cahuzac" pendant deux jours. Mais il y a fort à parier que les Britanniques ne vont pas lui pardonner de leur avoir menti, tandis que chez nous l'ex-ministre du budget bénéficie, bien pépère, d'une vie de petit retraité pas bien inquiété par ses frasques. Pour beaucoup, cela ressemble à un comportement de voyou d'autant plus flagrant que leurs noms apparaissent à côté de ceux de délinquants notoires, comme l'indique la Tribune De Genève : "des criminels, des barons de la drogue, des trafiquants d'armes".

La question qu'on peut se poser c'est de savoir POURQUOI ces gens qui jouissent de privilèges (le mot nous ramène à la Révolution française) ont tant besoin de vouloir conduire leurs pays respectifs sur le chemin de la ploutocratie (le mot, cette fois, nous ramène au vocabulaire de Hitler, et ce n'est pas glorieux).

Pourquoi ces gens qui disposent d'un patrimoine qu'ils n'écorneront jamais, dussent-ils vivre dans l'opulence jusqu'à 150 ans, ont-ils besoin de le "planquer" dans des paradis fiscaux ? Est-ce le mot "paradis" qui les fait fantasmer ? Ajouter des zéros à leur fortune personnelle leur donne-t-il un sentiment d'immortalité, les affranchit-il des craintes existentielles ?

Publié dans Société et modes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article