Histoire d'une chanson : « Lay Lady Lay », Bob Dylan, 1969

Publié le par Daniel LESUEUR

Histoire d'une chanson : « Lay Lady Lay », Bob Dylan, 1969

Dans Anthologie des Tubes rock (cliquer ICI et ICI ) vous découvrirez la genèse d'un millier de hits, dont Lay Lady lay, joli succès populaire pour l’artiste américain qui avait déserté les premières places du hit-parade depuis « Like a rolling stone », en 1965.

« Lay lady lay » connaît un étrange cheminement...

La chanson aurait dû figurer sur la BO du film Midnight cowboy (Macadam cowboy)… mais Bob fut dans l’incapacité de « rendre son devoir à temps ». Il la propose alors au duo des Everly Brothers, qu’il apprécie énormément (au point d’enregistrer leur composition « Take a message to Mary » sur son double album Self portrait). Hélas, le jour de la rencontre (trop bu ou trop fumé, le Bob ?), l’artiste est incapable de mettre la chanson en valeur, et les Everly déclinent son offre. En désespoir de cause, Bob l’enregistre lui-même, avec le succès que l’on sait. Dans son livre The Everly Brothers, Deux Enfants du rock à paraître aux éditions Camion Blanc, Alain Fournier détaille cette ahurissante rencontre qui a fini en eau de boudin :

« Il y avait beaucoup de bruit dans la petite pièce quand Bob nous a dévoilé sa chanson", raconte Phil Everly. "On a compris « Lay Lady Lay across my big breasts Babe », étendez- vous Madame, étendez-vous entre mes gros seins, chérie, au lieu de « across my big brass bed » sur mon grand lit de cuivre, et on a pensé à une chanson gay ! On n’a pas osé lui faire répéter, et Bob a terminé dans un silence pesant »… Il faudra attendre 1984 pour que les Everly changent d’avis.

Publié dans musique

Commenter cet article