Sylvain Ménard, un passionné

Publié le par Daniel LESUEUR

Sylvain Ménard, un passionné

Vous ne connaissez pas encore Sylvain Ménard, et c'est normal : son premier livre chez un grand éditeur vient tout juste de sortir (cliquer ICI) mais l'artiste qu'il est (il mérite ce nom) n'en est pas à son coup d'essai.

Une mini-interview s'imposait :

Quel fut votre parcours ?

Ayant fait des études d’arts graphiques et étant issu du monde de la publicité, après des années à travailler pour différents groupes, l’occasion s’est présentée de vivre une aventure, d’enfin exister au travers de deux choses importantes à mes yeux, le graphisme et la musique.

Comment passe-t-on d'un livre sur les maquettes de la Seconde Guerre mondiale à un autre sur les musiques de films fantastiques ?

C'est le chemin inverse, en dépit des dates de publication, même si mon premier ouvrage sur la musique de films arrive après deux publications, deux Artbooks sortis par le biais de l’Association que j’ai créée. La musique de film, passion dévorante (et encombrante aussi, ne fut-ce qu’en terme de Cds), pour laquelle j’avais dès 2005 ce projet de guide et où il aura fallu quelques années afin de le peaufiner, l’améliorer et l’enrichir ; et le graphisme allié au modélisme, pour lequel j’eus l’idée de faire un mix d’éléments qui puissent intéresser autant des historiens en herbe, que des amateurs de profils de véhicules et jusqu’aux joueurs de jeux de rôles et de miniatures, le tout axé sur la Seconde Guerre mondiale, sujet qui n’as pas fini de passionner !

La musique de films -qui plus est celle des films fantastiques - est donc un domaine à la fois vaste... et inexploité jusqu'à la parution de votre livre ?

J’ai connu, à vingt ans, la grande vague des films fantastiques qui fut initiée dans les années 80. Avec cette richesse visuelle et scénaristique arrivait nombre de jeunes compositeurs et surtout la possibilité de voir une réelle distribution des musiques de ces films. Avec le temps, certaines évolutions ont vu le jour et au début des années 2000, l’envie m'est venue de parler de ce genre musical si particulier et quelque part si symphonique. Je souhaitais cerner au plus juste, même si c’est par définition peu objectif, cette création musicale, ses tendances et ses grands genres, en essayant de brosser un portrait qui parfois ramène au classique, mais surtout à cette volonté mélodique.

Quant à l'autre livre, comment vous est venue cette idée ?

Amoureux de beaux livres et de modèles réduits, grand fan d’artistes tels que Kow Yokohama et de personnalités comme Paolo Parente (un gars adorable) ou un ami, Olivier Saint Lot de la boutique de modélisme Quarter Kit à Paris, j’ai travaillé sur une époque passionnante et riche, la Seconde Guerre mondiale, produisant des illustrations de véhicules, des dioramas et des modèles, mais aussi des mélanges de photos de ces modèles, remontés et intégrés dans des environnements virtuels sous Photoshop. Tout ceci concourant à créer un ouvrage qui mélange plusieurs disciplines et genres (cliquer ICI).

Sylvain Ménard, un passionné

Publié dans LIVRES, COLLECTIONS, CINEMA, musique

Commenter cet article