La délation, ça sent le sapin

Publié le par Daniel LESUEUR

La délation, ça sent le sapin

- Pas moyen d'endiguer le chômage ? On instaure le statut d'auto-entrepreneur. C'est tout bénef', plus d'allocations chômage à verser et le type, même s'il gagne des clopinettes, paie des charges.

- Pas moyen de nourrir tous les Français ? On encourage les Restau' du cœur et autres....

- l'hôpital manque de moyens mais on encourage la populace à donner pour les maladies considérées comme spectaculaires pour les chaînes de télé (Sidaction, Téléthon... en attendant le cor-au-pied-Thon). En plus, certains dons sont déductibles des impôts. Il faut vraiment, quand on est "généreux donateur", regarder à qui on file ses picaillons !

Les exemples existent de la démission de l'Etat. C'est un aveu d'impuissance de ses propres moyens : va-t-il, à chaque fois qu'il est incapable d'accomplir une tâche, s'en remettre à la populace ?

Où ça tourne au grotesque, c'est lorsqu'il demande au citoyen de faire le boulot que ses services sont infoutus d'accomplir. Si encore c'était noble, comme le remarquable travail qu'accomplissent les pompiers bénévoles (n'oubliez pas leur calendrier : cliquer ICI, mais c'est valable sur tout le territoire)... Non, pire, aujourd'hui ça tourne à l'ignoble.

Un pouvoir n'est-il pas au bout du rouleau lorsqu'il incite ses concitoyens aux plus bas instincts, comme la délation ? (non, Rachida, j'ai écrit délation, pas fellation ni inflation)

Le ministère des Finances envisage de rémunérer les personnes fournissant des informations sur les fraudeurs fiscaux, selon Le Parisien / Aujourd'hui en France. "C'est à l'étude", déclare au quotidien le ministre des Finances Michel Sapin. Le ministre précise en outre comment devraient être rétribuées les personnes fournissant des informations débouchant sur des redressements fiscaux : "en pourcentage (ndlr : du montant global récupéré par le fisc) non, mais une rémunération (ndlr : forfaitaire) oui. Tout ça doit être calé en termes de procédures".

Après les fraudeurs, qui va-t-on nous inciter à dénoncer ? J'ai des potes qui jettent leurs mégots dans la rue ; ça me rapporterait combien si je les dénonçais ? J'ai également plusieurs amis qui sont pas franchement blancs de peau à 100%, je vais conserver précieusement leurs coordonnées, ça peut servir sous peu.

Est-ce que DOUCEMENT par petits paliers successifs on va distiller LA HAINE dans les veines des Français qui, d'ailleurs, en ont déjà une bonne dose en ce moment ?

... à propos, elle en est où, l'affaire Cahuzac ?

Publié dans Société et modes

Commenter cet article