COP 21 : moins de 2°, moins de 1,5°... ou que dalle ?

Publié le par Daniel LESUEUR

COP 21 :  moins de 2°, moins de 1,5°... ou que dalle ?

Bon, tout ceux qui n'y croient pas auront bien rigolé... d'autres auront mouillé leur mouchoir : Fabius ému aux larmes constitue l'essentiel de l'info de ce samedi (cliquer ICI) ; ça peut permettre de récupérer quelques voix à gauche le lendemain, au moins les voix de ceux qui ignorent qu'au cinéma, avec un oignon bon marché, on obtient ce résultat sans peine. Et que sans oignon, un type qui a peu dormi pendant onze jours sera en position de faiblesse émotionnelle, et pleurera pour un truc qui le fera rigoler dans une semaine.

Concrètement...

Les promesses, c'est un commerce et de la promo, de la comm'. Chaque année je m'étonne qu'un ministre annonce qu'il souhaite diminuer de 30% le nombre d'accidents de la route. Pourquoi pas 25 ou 35 ? Mystère et boules de gommes. Moi, si j'aimais mon prochain sincèrement, je souhaiterais les diminuer de 100%... mais, bon, 30% ça semble à la fois ambitieux et crédible. Et comme, de toute façon, le ministre ne s'engage pas à renoncer à ses avantages s'il n'y parvient pas, il ne risque rien.

COP 21

J'aurais applaudi si tout le monde s'était engagé à totalement freiner le réchauffement de la planète. Mais à part les militants écologistes qu'on a assignés à résidence, personne n'aurait le culot de demander autant. Attac décortique le protocole... qui n'est à ses yeux que la... poudre aux yeux :

« Il est scandaleux que l'accord soit présenté comme un succès alors qu'il sape les droits des communautés les plus vulnérables de la planète et qu'il ne comprend à peu près rien de contraignant qui garantisse un climat sain et vivable pour les générations futures. Il y a des années, ce sont les Etats-Unis qui ont fait du Protocole de Kyoto un accord inefficace. L'histoire se répète à Paris, puisque les Etats-Unis, avec le soutien de l'UE et des autres pays riches, ont veillé à ce que les parties les plus importantes du traité soient dépouillées et édulcorées au point de devenir absurdes. Les personnes sont descendues dans les rues de Paris aujourd'hui avec un mélange de colère et de détermination. Une détermination visant à poursuivre leurs mobilisations sur l'action climatique » (Nick Dearden, Global Justice UK – partenaire d'Attac France au Royaume-Uni).

100 milliards

C'est la somme que les Etats les plus pollueurs promettent de verser aux Etats du Tiers-Monde qui, paradoxalement, s'alarment de voir le niveau de l'eau monter quand la plupart souffre de la sécheresse !

100 milliards

...ça va quand même être hard, entre les donneurs, qui vont tout faire pour ne pas les filer... et les récipiendaires qui vont se faire une joie de les détourner à des fins personnelles :

- La Banque mondiale estime que plus de mille milliards de dollars sont versés en pots-de-vin, chaque année, dans le monde. De ce fait, la corruption crée des obstacles au développement des pays du tiers monde. Aussi, les auteurs du rapport invitent l’Union européenne à faire de la lutte contre la corruption un élément-clé de sa politique de développement. Ils préconisent la création d’une liste noire des régimes et des représentants des gouvernements corrompus. Aucune somme importante d’argent ne leur serait ainsi prêtée afin d’éviter des détournements de fonds publics. Le rapport demande également à la Commission d’affecter une partie de l’aide au développement aux réseaux de surveillance de la société civile, qui contrôlent le bien fondé des utilisations de l’argent public. Il réclame plus de transparence dans les programmes d’aide budgétaire de l’Union européenne, avec la publication d’informations sur l’utilisation de l’aide dans le pays destinataire (cliquer ICI).

Publié dans Société et modes

Commenter cet article