L’histoire du label de disques Tamla (5) : toutes les parutions en France des années soixante

Publié le par Daniel LESUEUR

L’histoire du label de disques Tamla (5) : toutes les parutions en France des années soixante

En France, le label voit le jour sur Barclay et Riviera (Stevie Wonder) et Columbia (Martha And The Vandellas, Miracles, etc.) avant de prendre son envol à la fin du printemps 1965, supporté par une soirée monstre à l'Olympia le 13 avril. Un événement relaté dans le n°8 de Disco Revue seconde série.

1965 - EP TMEF 501 - Earl Van Dyke : Soul Stomp.

1965 - EP TMEF 502 – Velvelettes : He Was Really Sayin’ Somethin’.

1965 - EP TMEF 503 - Junior Walker & the All Stars : Shotgun.

1965 - EP TMEF 504 - Supremes : Stop In The Name Of Love.

1965 - EP TMEF 505 - Martha And The Vandellas : Nowhere To Run.

1965 - EP TMEF 506 - The Miracles : Shop Around. Ce titre a été composé en vingt minutes par Smokey Robinson à l'intention de Barrett Strong, qui avait eu un tube avec "Money". Ce EP contient également "You Really Got A Hold On Me" que Smokey Robinson écrivit en s'inspirant de "Bring It On Home To Me" de son ami Sam Cooke. Le titre fut repris par les Beatles qui adoraient la production Tamla (George, particulièrement fan de Robinson, publiera "Pure Smokey" sur l'album "Extra Texture").

1965 - EP TMEF 507 - Temptations : It's Growing. Ils s'appelaient en 1959 les Distants ; au moment de signer pour Tamla, ils optèrent pour les Elgins... mais le nom était déjà pris par une autre formation. C'est un certain Bill Mitchell qui trouva "Temptations".

1965 - EP TMEF 508 - Brenda Holloway : When I'm Gone.

1965 - EP TMEF 509 – Marvin Gaye : I’ll Be Doggone.

1965 - EP TMEF 510 - Supremes : Back In My Arms Again. En cinq ans, les Primettes se sont transformées en une machine à tubes grâce aux compositions et à la production de Eddie et Brian Holland et de Lamont Dozier. Et grâce à la personnalité de Diana Ross qui, finalement, ne chantait pas mieux que Florence Ballard ou Mary Wilson mais "collait mieux" au look de la jeune Américaine : Diana conserve une image de frêle jeune fille alors que ses consoeurs ont déjà des voix de femmes mûres.

1965 - EP TMEF 511 - Four Tops : I Can't Help Myself. Parlez-moi de longévité, bis ! les Four Aims se sont constitués en 1954. Devenus les Four Tops en 1956, ils publient quelques obscurs 45 tours avant de signer pour Tamla en 1962. " I Can't Help Myself" n'est pas, en France, un tube immédiat : on le découvre grâce à la version de Sylvie, "Garde-Moi Dans Ta Poche", face cachée du EP "Par Amour, Par Pitié". Les tubes des Four Tops seront innombrables, leur carrière hyper-longue, et leur marque dans l'Histoire de la musique restera indélébile : le membre fondateur Renaldo "Obie" Benson (décédé en 2005) cosignera une partie de l'album "What's Goin' On" de Marvin Gaye. Mais la voix principale et légèrement éraillée des 4 Tops, c'était celle de Levi Stubbs (décédé en 2008).

1965 - EP TMEF 512 - Junior Walker & the All Stars : Shake And Fingerpop.

1965 - EP TMEF 513 - Miracles : The Track Of My Tears. Un tube en Europe... quatre ans plus tard !

1965 - EP TMEF 514 – Temptations : Since I Lost My Baby.

1965 - EP TMEF 515 - Supremes : Nothing But Heartaches.

1965 - EP TMEF 516 – Detroit Spinners : I’ll Always Love You.

1965 - EP TMEF 517 – Contours : Do You Love Me.

1965 - EP TMEF 518 – Marvelettes : I’ll Keep Holding On.

1965 - EP TMEF 519 - Marvin Gaye : Ain’t That Peculiar. 1965 - EP TMEF 520 - Supremes : I Hear A Symphony.

1965 - EP TMEF 521 - Lewis Sisters : You Need Me. Une curiosité (si l'on fait confiance à la pochette) : contrairement à ce que l'on croit, ces deux frangines seraient les premières artistes blanches à sortir sur Tamla Motown, avant Chris Clark et bien avant Kiki Dee.

1965 - EP TMEF 522 - Four Tops : It's The Same Old Song. Et c'est la même chanson, comme dirait Claude François : encore un tube pour les Four Tops. Mais un tube qui a bien failli être le dernier : impressionnés par la voix de Tom Jones, Eddie et Brian Holland et Lamont Dozier se mirent à composer pour lui tandis que des tractations étaient conduites pour que Tom signe chez Tamla. Decca n'a pas plié, mais si cela avait été le cas, c'est Tom Jones qui aurait enregistré "Reach Out, I'll Be There", "Standing In The Shadow Of Love" et "Bernadette".

1965 - EP TMEF 523 – Stevie Wonder : Uptight. Fabuleux... mais ne pas négliger la version, en 1967, de Johnny (« Les Coups ») et de Bill Cosby sous le titre “Little Ole’ Man”.

1965 - EP TMEF 524 -– Martha and the Vandellas : You’ve Been In Love Too Long... à suivre en cliquant ICI.

Publié dans musique, COLLECTIONS

Commenter cet article