L'intégrale de la série TV des MONKEES rééditée en DVD pour les 50 ans

Publié le par Daniel LESUEUR

L'intégrale de la série TV des MONKEES rééditée en DVD pour les 50 ans

il y a 50 ans, aux Etats-Unis, on organisa un casting monstre pour monter de toutes pièces un groupe destiné à concurrencer les Beatles. Grâce à une excellente série TV, les Monkees devinrent des vedettes du jour au lendemain et vendirent des millions de disques. Les 58 épisodes de cette très bonne série télé vont être disponibles en Blu-Ray d'ici peu en tirage limité (cliquer ICI).

Fin 1965. Deux producteurs de télé passent une annonce : ils souhaitent engager quatre jeunes gars un peu dingues et possédant une bonne dose d'humour pour une série axée sur la vie d'un groupe pop. La référence est évidemment la vie de stars décrite dans le film "A Hard Day's Night", mais les Monkees ne seront pas les Beatles ; assimilons-les plutôt, en plus musclés musicalement parlant, à Herman's Hermits. Musicalement, les Lovin' Spoonful correspondaient tout à fait à l'esprit recherché, mais hélas leurs personnalités manquaient de... personnalité !

Les films Columbia acceptent de financer l'entreprise qui peut s'avérer très positive : sans utiliser le terme rétro nettement exagéré, disons que les Monkees sont décalés.

Mieux valait utiliser l'humour et la dérision ; les Monkees doivent être le groupe joyeux et optimiste par excellence. Dix ans plus tôt, les parents américains tremblaient de voir leurs rejetons acclamer le subversif Elvis. Avec les Monkees, rien à craindre. Au contraire, les pères de famille pouvaient sans crainte offrir un 33 tours des Quatre à leur progéniture (à première vue en tout cas, car certains épisodes du feuilleton télé méritent d'être revus avec une certaine attention : allusions à la drogue, omniprésence du signe de la paix... et puis tous quatre ont les cheveux longs !).

1965

Ils tournent immédiatement ce qu'on nomme un pilote, c'est-à-dire le véritable premier épisode, mais qui n'est généralement pas diffusable (celui-là le sera, numéroté 10 de la première saison). Et là, même si la prod' est emballée, il faut bien admettre que, heu... musicalement les quatre ne tiennent pas la route ensemble. Mais ils ne sont pas responsables de cet état de fait :

Tout doit aller vite. Trop vite : pas le temps de répéter, une trentaine d'épisodes doivent être mis en boîte avant la diffusion du premier. A raison de deux chansons par épisode, faites le compte, ça fait 60 chansons (dont certaines ne termineront même pas leur carrière sur disque).

Publié dans musique, CINEMA

Commenter cet article