La Mercedes de Claude François aux enchères

Publié le par Daniel LESUEUR

La Mercedes de Claude François aux enchères

Dans la nuit du 25 au 26 juin 1977, vers 1h du matin, des inconnus tirent sur sa voiture qui n'avaient pas apprécié d'être doublés !

Au volant de sa Mercedes, le chanteur appuie sur le champignon car il a hâte de rentrer chez lui.

Dans un premier temps il ne s’est pas méfié de la voiture qui le suivait depuis son entrée sur l’autoroute du sud.

Clo-Clo n’est pas seul dans son véhicule, mais personne ne remarque rien… tant que n’ont pas sifflé les premières balles.

Tout le monde s’écrase sur le plancher de la Mercedes, sauf Claude, qui est bien obligé de continuer à conduire, même s’il fait de sa silhouette la cible idéale.

Il pousse le compteur jusqu’à 150 km/h en zigzaguant pour éviter les balles… et parvient à échapper à son ou ses poursuivants.

Au total l'enquête permettra de retrouver onze impacts sur le véhicule de l’Idole. Particulièrement celui de la balle qui a traversé le véhicule, explosant la lunette arrière pour finalement s’écraser dans le tableau de bord. C’est dire que la nuque du chanteur avait été dans sa trajectoire au centimètre près.

Finalement la police retrouvera facilement l’agresseur. Il s’agissait d’un maniaque psychopathe fiché au grand banditisme qui, à plusieurs reprises déjà, avait cherché à tuer en tirant complètement au hasard. Et c’était tombé, par malchance, sur l’interprète de « Je suis le mal aimé ».

Cette Mercedes historique, désormais pièce de collection et non plus pièce à conviction, sera vendue aux enchères le 5 septembre 2015 à Chantilly (Oise).

Publié dans Actualité à la Une

Commenter cet article