Johnny Hallyday - Elvis Presley : l'improbable rencontre

Publié le par Daniel LESUEUR

Johnny Hallyday - Elvis Presley : l'improbable rencontre

Dans le (pourtant) très sérieux Radio Magazine n°10 d'avril 1962, on découvre un reportage sensationnel sur la rencontre au sommet -enfin, au moins à Nashville, c'est déjà pas mal- entre Johnny et Elvis : « Johnny a fait comme si le micro de Jean-Patrick Maury était sous la table ». Comment se fait-il que depuis plus d'un demi-siècle nous cherchions tous des photos de l'entrevue ? Peut-on penser qu'il n'en fut pas prise ? Et si, plutôt, l'article était bidonné et que Jonnhy n'a jamais rencontré le King ? C'est cette seconde version que nous privilégions, tant le dialogue semble bizarre et fabriqué de toutes pièces...

Elvis : Sans indiscrétion, combien gagnes-tu pour un gala, Johnny ?

Johnny : 400.000 anciens francs et je chante une heure trois quarts.

Elvis : Tu vois, le drame, en Amérique, c’est que je gagne 10 millions pour 5 chansons seulement, mais les impôts me mangent tout. Alors, parfois j’arrête toute activité pour ne pas donner mon argent au fisc. On m’appelle « la machine à fabriquer des dollars » !

Soudain Elvis me regarde.

Elvis : Qu’est-ce que tu penses de moi Johnny ?

Johnny : Tu es vraiment quelqu’un Elvis. Tu as eu une enfance difficile, comme moi. Tu as apppris à te battre contre la misère, contre les autres, contre les difficultés de la vie. Tu es devenu le plus grand chanteur de rock du monde, tout en restant le garçon le plus sympathique du monde. C’est toi qui a inventé le rock...

Elvis : Merci, moi aussi je pense beaucoup de bien de toi et de ton talent. N'oublie pas que j’ai 26 ans et que tu n’as que 19 ans et tu es déjà mon égal. La prochaine fois, tu viendras à Memphis, tu habiteras chez moi, dans ma propriété et nous ferons ensemble du bateau. Tu verras, c'est très joli là-bas.

Nous avons terminé nos Coca- Cola. Elvis s’est levé et je l’ai accompagné au studio. Il s’est mis à chanter. J'étais redevenu un fan. Humblement, j’écoutais le roi du rock... Pour finir, je peux faire deux confidences à mes amis de « Radio- Magazine ». D'abord, le disque que j'ai enregistré, à Nashville, est sorti aux Etats-Unis. Au « cash box » (sorte de cote de disques), après une semaine, il est 70ème sur 100. Et la semaine prochaine, on me dit qu’il sera dans les dix premiers. C’est formidable. Surtout « Shake the hand of a fool » marche très bien. Le disque est sorti en France, il y a quelques jours. Ensuite, je vous révèle que le 20 mai, je pars de nouveau aux U.S.A. pour trois semaines. Je chanterai à Las Vegas et ferai une télévision dans le « Ed Sullivan Show ». Je reverrai Elvis Presley !

Publié dans musique, PEOPLE

Commenter cet article