Chanteuses des années 80 : Pauline Ester, Jil Caplan, Graziella de Michele

Publié le par Daniel LESUEUR

Chanteuses des années 80 : Pauline Ester, Jil Caplan, Graziella de Michele

(pour connaître leurs scores au hit-parade,cliquer ICI).

Née en 1963, Sabrina Ocon, alias Pauline Ester était connue dans sa région (Toulouse) depuis de nombreuses années sous son véritable prénom. Mais la sympathique chanteuse se vit refuser l’utilisation de son véritable patronyme pas sa maison de disques. Il y avait, en effet, déjà une “Sabrina” dans le show-business (elle avait obtenu un succès monumental avec "Boys" en 1988 et en partie, en grande partie, grâce à ses gros seins, car la chanson n'était pas particulièrement renversante). Catastrophée, la jeune fille décide néanmoins de monter à Paris pour faire carrière. Sur la route, elle se trouva longuement coincée derrière un énorme camion qu’elle ne parvenait pas à dépasser. Ces longues minutes lui amènent l’inspiration : le semi-remorque portait, en gros, l’inscription “transport de polyester”. Elle décida de transformer “polyester” en... Pauline Ester ! Elle obtient un succès au hit-parade en 1990 avec Oui j'l'adore.

Jil Caplan a tiré son pseudonyme du personnage principal du film La Mort aux trousses de Hitchcock. Jil fut nommée Révélation féminine aux Victoires de la musique pour son album La Charmeuse de serpents qui marquait une rupture d’image et de style avec l’album précédent, Avant qu’il ne soit trop tard. Produite par Jay Alanski, elle eut un certain succès populaire entre 1987 et 1992 avec notamment "Comme sur une balançoire".

L’itinéraire tortueux d’une jeune Lyonnaise d’origine italienne, Graziella de Michele, la mène à Londres : fan des Ramones et des Talking Heads, elle avait suivi la tournée des ses idoles, pour se retrouver enfin, complètement fauchée, au cœur de la capitale britannique. De retour sur le continent, pour subsister, elle travaille comme infirmière... ce qui aurait dû lui inspirer une chanson sur les blouses blanches, plutôt que sur un pull de la même couleur ! A Paris, en 1984, elle signe un contrat pour la firme Virgin qui a le vent en poupe. Le pull-over blanc (1987) reste, encore aujourd’hui, son principal, voire unique succès.

Publié dans musique

Commenter cet article