Et si Jimi HENDRIX n'était pas mort...

Publié le par Daniel LESUEUR

Et si Jimi HENDRIX n'était pas mort...

Aucun des disques posthumes de Jimi n'a atteint la grandeur des trois albums studio réalisés avec l'EXPERIENCE (Mitch Mitchell et Noel Redding). Alors depuis 45 ans on ne peut que rêver à ce qu'il aurait pu continuer de faire s'il était resté dans la veine de ses "expériences" fut réussies de fin 1966 à fin juin 1969, date de son dernier concert avec ses compères. Plusieurs hypothèses...

Au printemps 1969, un rumeur court. Quel est son bien fondé ? Brian JONES, fondateur des Rolling Stones, serait, paraît-il, sur le point de constituer un nouveau groupe avec ses amis John Lennon, qui en a ras le bol des Beatles, et Jimi Hendrix qui ne veut plus continuer de mener l’Experience avec Mitch Mitchell et Noel Redding.

Brian, John et Jimi : l’ultime supergroup. Un rêve.

Un rêve ou une chimère, un délire ? Les trois étaient tellement défoncés à l’époque que, même si l’intention était réelle, rien ne prouve qu’elle aurait pu se concrétiser

"J'ai pris pratiquement toutes les drogues possibles et imaginables, de l'herbe à la cocaïne ; mais je n'ai jamais utilisé d'héroïne, déclare Hendrix en décembre 1969. Et aujourd'hui j'ai tout arrêté"

Brian Jones avait joué du piano sur « All Along The Watchtower » mais Hendrix avait écarté cette version. Brian figure d'ailleurs sur la pochette originale de « Band of Gypsys » de Hendrix. Pour voir cette pochette,cliquer ICI.

Dans le flou...

En orbite dans les hautes sphères du show business (il est ami avec Eric Clapton, Jeff Beck, Peter Townshend, les Rolling Stones... et les Beatles l'admirent), il est totalement déraciné. Sa terre natale, c’est l’Amérique, or c’est l’Europe qui l’a adopté… Il n’entretient pas de relations particulières avec les deux autres membres, anglais, de l’Experience, et le 29 juin 1969, il donne avec eux son dernier concert à Denver (concert que vous pouvez écouter en cliquant ICI). On dit néanmoins que ce n'est pas Jimi qui a mis fin à l'Experience : on rapporte que c'est REDDING qui l'a décidé, rentrant à Londres immédiatement après le concert de Denver. Selon lui, Jimi avait décidé de recruter des nouveaux membres sans l'en avoir informé, ce qui l'avait fâché et conduit à prendre cette décision.

Désemparé...

Jimi va rameuter un vieux copain de régiment, noir et Américain, pour fonder le Band of Gypsys… Il a rompu avec Chas Chandler, le seul type qui aurait pu avoir sur lui une bonne influence.

Collaborations ?

Récemment, Yazid Manou a retrouvé un document fabuleux attestant d'un projet de collaboration entre Jimi et Paul McCartney. On sait également que Miles Davis aurait dû enregistrer avec Jimi... ce qui ne s'est pas fait pour des raisons strictement financières (Davis avouait avoir rêvé de jouer Machine Gun avec Jimi). Jimi avait en effet suffisamment exploré la pop-rock et le blues, et semblait blasé, au moins du rock. En toute logique, ne restait plus que le jazz, et il aurait eu fait le tour des principaux courants musicaux modernes des années soixante-dix proches de son tempérament

Quels autres projets auraient pu aboutir... si Jimi n'était pas mort ?

Il aurait pu se joindre au trio E.L.P. (Emerson, Lake & Palmer) pour fonder un quatuor : l'addition de son initiale "H" aurait donné "H E L P". Est-ce crédible ?

Publié dans musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article