L'inconvénient de certains logiciels de traitement du son

Publié le par Daniel LESUEUR

L'inconvénient de certains logiciels de traitement du son

Autant vous faire profiter de mon expérience pour vous éviter une déconvenue si, comme moi, vous transférez vos vieux vinyles qui grattent en MP3...

J'avais enregistré depuis ma platine tourne-disque un antique (et très rare !) 45 tours. Histoire de l'avoir bien complet, j'avais déclenché l'enregistreur quelques secondes avant le début de la chanson, et l'avais arrêté quelques secondes après la fin. Bref, ma chanson de 3'22'' s'étalait, avec les "blancs", sur 3'35".

Il y avait donc treize secondes à virer, ce qui est d'une extrême facilité à réaliser grâce au logiciel Honestech MP3 editor. Malheureusement, à l'écoute du résultat, j'ai dû me rendre à l'évidence : mon nouvel enregistrement présentait des défauts que n'avait pas le premier. J'ai refait la même opération plusieurs fois. Rien à faire : je retrouvais à chaque fois les mêmes défauts aux mêmes endroits.

Je m'en suis ouvert à mon ami Bruno Hantson, un spécialiste du son et de l'animation (voir son site en cliquant ICI).

Il m'a répondu...

"Ce que tu me dis ne m'étonne pas…. en fait, les programmes de ce genre resamplent intégralement le morceau et le programme "maltraite" souvent le fichier original…. je n'ai pas de solution…. avec l'expérience, si je dois raccourcir un fichier, je mélange 2 techniques: le cut et le resample. mais parfois pour raccourcir de quelques secondes, il arrive qu'on entende des coupures….."

En résumé... un conseil

Si vous traitez un enregistrement au logiciel Honestech MP3 editor, avant de mettre à la corbeille votre premier enregistrement, écoutez bien soigneusement le deuxième. Dans certains cas, vous vous retrouverez obligé de conserver le premier !

Commenter cet article