Encore une session rare de Jimmy PAGE exhumée !

Publié le par Daniel LESUEUR

Encore une session rare de Jimmy PAGE exhumée !

Jimmy lui-même a dû l'avoir totalement oubliée puisqu'il ne l'a jamais évoquée dans son "journal" ("diary") publié sur son site...

Dans Record Collector n°228, le producteur anglais Charles Blackwell raconte, au sujet des séances de février et mars 1964 pour l'album Classics with a beat :

Je me suis rendu à Cologne avec le batteur Bobby Graham et les guitaristes Big Jim Sullivan et Jimmy Page : je tenais en permanence à être entouré par des musiciens créatifs et à laisser à ma section rythmique une grande liberté. Quant à l'orchestre classique, on avait dit aux musiciens "Voici Charles Blackwell, vous allez enregistrer avec lui un album de musique classique". Ils étaient prêts à entamer le premier morceau, la Cinquième de Beethoven, lorsqu'ils entendirent le gros boom-boom-boom-boooooom de la batterie et simultanément le 'da na da na da na da' de la fuzz box de Jimmy page. Vous auriez dû voir leurs têtes ! à part le pianiste qui tirait calmement sur son long fume-cigarette, les autres avaient l'air totalement à côté de la plaque, totalement étrangers à ces sonorités rock ! L'album est sorti crédité à Charles Blackwell Orchestra et fut suivi par l'album Folk with a beat, toujours avec le joyeux tandem que formaient Sullivan et Page. Ils semblaient passionnés, ne cessant de chercher des accords, d'essayer des trucs pas possibles entre deux titres.

Les deux albums sont rarissimes...

Ces deux albums sont sortis uniquement en Allemagne en 1964. Rien en Grande-Bretagne !

Et l'histoire n'est pas finie...

En poursuivant nos recherches, nous avons retrouvé le second album, un album crédité au nom de Jimmy Sullivan, lui aussi rarissime, sur lequel Jimmy Page est cocrédité sur le titre "She walks through the fair".

Pour en savoir plus sur toutes les séances de Jimmy PAGE avant qu'il fonde LED ZEPPELIN, cliquer ICI.

Publié dans musique

Commenter cet article