Frank Sinatra est né il y a 100 ans

Publié le par Daniel LESUEUR

Frank Sinatra est né il y a 100 ans

Frank Sinatra est né le 12 décembre 1915. Sa carrière : un vrai yoyo !

Roi du micro en 1940, il noie ses prouesses vocales dans l'alcool

En 1952, sans contrat d'enregistrement, il se tourne vers le cinéma puis la télévision.

Il revient au disque en 1960, jure de s'en éloigner en 1968, y revient en 1969 !

Retour sur une carrière hors-norme

En 1939, Frank Sinatra connaît le succès. On le surnomme "The Voice". L'année suivante (1940) il possède sa propre émission de radio dans laquelle il interprète à sa façon tous les succès du moment. C'est un mythe vivant, ambassadeur élégant de l'Amérique bien pensante.

En 1943, il part pour Hollywood

Le chanteur devient acteur mais son habitude de se saouler avec sa bande (the Rat Pack) va une première fois ruiner sa carrière.

Une voix en or, mais l'alcool attaque l'or

Son penchant pour les beuveries lui coûte le velouté inimitable de sa voix d'or. D'où une sérieuse chute de popularité, au point d'être, en 1952, viré de sa maison de disque Columbia.

Au moment où plus personne n'aurait parié un dollar sur lui, son épouse Ava Gardner manigance pour lui faire obtenir un rôle dans le film Tant qu'il y aura des hommes. C'est le premier grand retour de "Frankie" qui, dans la foulée, retrouve un contrat d'enregistrement avec Capitol.

Sinatra à nouveau au premier plan

En revanche son couple se désagrège ; jalousie, alcoolisme, un avortement dissimulé, leur rivalité professionnelle... Le mariage n'aura duré que deux ans. Frank et Ava resteront néanmoins amis jusqu'au décès de cette dernière.

Le succès va-t-il durer ?

Sans certitude en ce qui concerne sa carrière d'acteur, dès 1960 il songe à trouver une autre firme, quitte à la fonder, dans laquelle il serait beaucoup plus impliqué. Tout en continuant pendant un an d'enregistrer pour Capitol, car il tient à rester loyal envers ceux qui l'avaient signé en 1953 et à qui il doit encore quelques disques, il fonde la firme Reprise.

Une entreprise familiale et de clan !

Sur Reprise, Frank publiera une trentaine de 33 tours ainsi que les enregistrements de sa propre fille Nancy, ceux de tous ses amis, proches (Dean Martin, Sammy Davis Jr.) ou plus éloignés (Trini Lopez). Progressivement il passera la main, laissant à d'autres la direction artistique du label.

A la fin des années 60, Frank annonce qu'il souhaite se retirer

Il se sent usé et a l'intention d'enregistrer un ultime album :

"J'en ai marre, le FBI veut ma peau, je trouve carrément des trous dans mes murs qui dissimulent des micros. Basta, je laisse tomber et je prends ma retraite"

Il considérait depuis belle lurette (et malgré son succès) qu'il n'était plus dans le coup, en totale rupture avec ceux (les jeunes, principalement) qui achètent des disques.

L'étude du label Reprise prouve qu'il était clairvoyant : pratiquement pas un seul disque pop ne figure au catalogue. Entendez par pop, "populaire" : en dehors du clan constitué par la famille et les amis de Frank, tous les artistes présents sont d'illustres inconnus avec très peu de hits.

Un miracle, comme d'habitude...

En France, lorsque sortit "Comme D'Habitude", pour une fois, un nouveau disque de Claude François se vendait poussivement (il lui faudra trois mois pour s’installer au sommet du hit-parade). C'est ce contexte morose qui donnera au titre une seconde vie, grâce au Canadien Paul Anka, en vacances dans le sud de la France au printemps 1968. Il l'entend et il est immédiatement emballé. Il rachète les droits de la chanson pour une bouchée de pain, ce qui l'autorise à en transformer le sens et les paroles. La partition traînait dans ses tiroirs depuis des mois lorsque Frank lui annonce qu'il a l'intention d'enregistrer un ultime album.

Le show business privé de Sinatra ?

Anka n'en croit pas ses oreilles. Et si, lui, il parvenait à redonner à Frank l'envie de chanter ?

"A une heure du mat', la mélodie de "Comme D'Habitude" me revient en tête, je m'installe au piano et écris un texte comme s'il s'était agi de Frank à ma place. A 5h, la chanson était terminée. Je cours porter ma maquette à l'hôtel où réside Frank à Las Vegas. Mon adaptation sous le titre "My Way" l'emballe dès la première écoute"

Un coup de fouet salutaire

Frank, bouleversé par la beauté de la chanson, décide que ce sera le titre leader de l'album 33 tours qu'il était sur le point d'achever et dont il chamboule l'agencement. Bien lui en prend : il va en vendre des millions d'exemplaires car au fil des mois le disque ne cessera d'être réédité. Et surtout il a retrouvé le goût de chanter et de se produire en public...

Publié dans musique, CINEMA, PEOPLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

greg92 29/06/2017 15:58

J'écoute Frank Sinatra sur ça webradio http://www.crooner.fr/radio/crooner-radio-frank-sinatra/ j'adore !!!!!!!!!!!!!