Genya Ravan aka Goldie aka Patsy Cole

Publié le par Daniel LESUEUR

Genya Ravan aka Goldie aka Patsy Cole

Le premier groupe pop à avoir eu une fille à la batterie fut-il anglais -les Honeycombs- ou bien américain -Goldie and the Gingerbreads ?

Goldie and the Gingerbreads

Genyusha Zelkovicz est née en Pologne en 1940. Sa famille s'installe aux USA en 1947.

Ginger Panabianco à la batterie et Genyusha “Goldie” Zelkowitz décident en 1962 de monter l’un des premiers groupes pop féminins, sinon le premier. Car si les formations féminines sont légion, elles ne sont que vocales : aucune de ces filles qui grimpent allégrement au hit-parade ne jouent du moindre instrument.

Ginger et Goldie sont rejointes par Margo Crocitto (orgue) et Carol MacDonald (guitare). Deux ans plus tard, elles attirent l’attention du Pdg d’Atlantic Records qui leur signe immédiatement un contrat d’enregistrement. Les Rolling Stones, en tournée aux Etats-Unis, persuadent les quatre filles de tenter leur chance à Londres. Elles manquent de peu d’accéder à la gloire lorsque leur 45-tours « Can’t you hear my heart beat » entre en concurrence avec les versions de Dusty Springfield et surtout d’Herman’s Hermits qui bloquent Goldie et ses copines à la 25è place du hit-parade anglais et lui interdisent l’accès au hit-parade américain.

La chance ne se présentera pas une seconde fois et aucun de leur huit 45-tours (16 chansons… de quoi faire un CD) ne leur rapportera le moindre centime. De dépit, le groupe se sépare en 1968 mais Goldie, la personnalité forte du groupe, consacrera sa vie entière au rock. D’abord au sein du groupe Ten Wheel Drive (1968) puis en solo sous les noms de Genya Ravan et de Goldie Zelkowitz (elle enregistra également en 1966 un 45-tours en solo, « Diaspointed Bride », sous le nom de Patsy Cole mais il est introuvable).

Comme sa consœur britannique Maggie Bell, Genya fut trop souvent comparée à Janis Joplin et souffrit de cette remarque pourtant élogieuse.

En 1977 (cliquer ICI pour voire une rare interview d'époque) elle produisit l'album Young loud and snotty du groupe new-yorkais The Dead Boys mené par Steve Bators.

Pour finir, elle monta son propre label de disques qu’elle inaugura en signant Ronnie Spector.

Au printemps 1978, Ronnie Spector rencontre Goldie, alias Genya Ravan, qui lui propose un contrat avec Polish, le label qu’elle est sur le point de lancer. Le temps que tout se mette en place et l’album « Siren » ne sort qu’en été 1980. Pour en savoir plus, cliquer ICI.

Discographie :

Construction #1, Ten Wheel Drive with Genya Ravan, 1969

Brief Replies, Ten Wheel Drive with Genya Ravan, 1970

Peculiar Friends, Ten Wheel Drive with Genya Ravan, 1971

Genya Ravan, 1972

They Love Me, They Love Me Not, 1973

Goldie Zelkowitz, 1974

Urban Desire, 1978

And I Mean It!, 1979

For Fans Only!, 2003

Genya Ravan Live, 2006

Undercover, 2010

Cheesecake Girl 2013

Publié dans musique

Commenter cet article