Découvrez la Northern Soul grâce à Steve Burke

Publié le par Daniel LESUEUR

Découvrez la Northern Soul grâce à Steve Burke

L'Anglais Steve Burke vous invite, sur MixCloud (en cliquant ICI) à découvrir la Northern Soul, également appelée rare soul, mouvement musical d'origine britannique, né à la fin des années 1960 et populaire au cours des années 1970.

Nous reprenons, une fois n'est pas coutume, l'excellent article de wikipedia :

Dénommée à l'origine rare soul, la Northern Soul, issue d'un mouvement né dans le nord de l’Angleterre, d’où son nom de baptême, tire ses racines de la musique soul.

À la fin des années 1960, après des années de gloire, la furie Tamla Motown commence à décliner et de nouveaux styles musicaux émergent alors (funk, sweet soul, etc.), principalement sur la scène londonienne.

Mais les Soul fans et les clubs du nord de l’Angleterre persistent à vouloir n’écouter que du son des années 1960 traditionnel plus proche du « Motown sound » des origines que des productions d’alors. Les djs se tournent alors vers des titres différents mais avec ce « beat » insistant et particulier qui caractérise la Northern Soul.

C'est ainsi qu'ils commencent à découvrir de plus en plus de « nouveaux » morceaux répondant à ces caractéristiques et qu'ils deviennent les véritables stars de cette scène musicale naissante. En réalité, le terme « nouveau » était anachronique car il s’agissait souvent de morceaux sortis aux États-Unis quelques années auparavant et ayant fait un bide commercial (souvent faute de promotion plus que par manque de qualité).

Il ne manquait plus qu’un nom à cette tendance musicale

En 1970 Dave Godin, journaliste musical plus qu’influent la baptisa « northern soul » Après avoir épuisé toutes les sorties britanniques, les DJ et vendeurs commencèrent à écumer les États-Unis et à importer des originaux américains (45 tours) afin de satisfaire un public toujours plus exigeant et prêt à se déplacer pour découvrir ces trouvailles lors des « allnighters », ces soirées durant « toute la nuit » et organisées aux quatre coins du pays dans des salles de bal des années 1920 souvent décrépites, ou dans des arrière-salles de pubs.

Publié dans musique

Commenter cet article