à quoi internet ressemblera-t-il demain ?

Publié le par Daniel LESUEUR

Si vous l'utilisez à des fins récréatives, vous le savez déjà : des publicités de plus en plus intrusives, de plus en plus longues : 5, 10, 15... 30 secondes avant de pouvoir accéder au contenu souhaité. A cela, une parade : ouvrez simultanément plusieurs écrans et faites autre chose en attendant que ça passe. c'est le principe "fuck the system" ou, dit plus élégamment, " à malin, malin et demi".

Si vous l'utilisez à des fins de recherche, c'est là que cela va changer. Jusqu'à présent, lorsque vous recherchiez une information, en une fraction de seconde Google vous proposait un million de réponses. "Chouette", pensait-on... avant de découvrir que ce million de réponses étaient, à 99%, la même, les sites se copiant les uns les autres, généralement un simple copié-collé d'un article de wikipedia. Demain, tout va changer grâce à (pardon, "à cause de") WordAi Rewriter, une saloperie qui va se propager à vitesse grand V.

Concrètement, de quoi s'agit-il ?

Imaginons que vous deviez écrire un article sur, par exemple, une éclipse. Au départ, tout est simple... Si, dans votre article, vous écrivez "le soleil a rendez-vous avec la lune", les ayant-droits de Charles Trénet peuvent vous attaquer en plagiat. En revanche, si vous coupez-collez un article de wikipedia, vous ne risquez rien puisqu'il s'agit d'information pure et simple, et non de "littérature". Et l'information ne donne pas lieu à droit d'auteur. Donc vous ne devez rien à personne. Vous ne risquez rien...

Vous ne risquez rien... sauf votre réputation et peut-être votre salaire si vous êtes payé par le site qui vous emploie. On va pas payer quelqu'un à copier-coller ! Alors des petits malins ont inventé WordAi Rewriter qui, comme son nom l'indique ("rewrite") réécrit les articles que vous volez ailleurs en faisant croire que vous avez créé UN TEXTE ORIGINAL. Une belle saloperie, vous dis-je !

Mort aux nègres !

Quel crèvecoeur que Jacques Attali, Thierry Ardisson, PPDA, Alain Minc, Joseph Macé-Scaron ne l'aient pas su plus tôt, cela leur aurait épargné bien des désagréments... et ils auraient réalisé de substantielles économies : avec deux logiciels (Abbyy FineReader et WordAi Rewriter) plus besoin de payer des nègres... qui, d'ailleurs, se voient rebaptisés "collaborateurs" lorsque la tromperie est découverte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article