Vol de billets usagés à la Banque de France

Publié le par Daniel LESUEUR

On essaye de sensibiliser les Français au gaspillage de nourriture... On leur apprend depuis des années (et ils l'ont fait docilement et de bon cœur) à recycler leurs déchets (les containers débordent du livre de Valérie Trierwiller)... et la Banque de France, elle, montre le mauvais exemple en détruisant systématiquement des rectangles de papier sous prétexte qu'ils ont été un peu tripotés, un peu manipulés... qu'ils sont un peu chiffonnés. Ils sont, non pas chiffonnés, mais froissés du peu d'intérêt qu'on leur porte : le petit peuple, lui, n'aurait pas cette attitude de mépris.

Heureusement des employés zélés de la Banque de France ont pris l'initiative de sauver et recycler tout ce papier usagé. Hélas il leur manquait un circuit de distribution et ils se sont retrouvés en prison.

Pourtant, il existe une solution : ouvrir des officines en remplacement des Restau' du Cœur. La Banque du Cœur

Hollande l'a dit : il a toujours aimé les pauvres.

Distribuer toutes ces vieilles coupures d'humble valeur (car celles de 500 € restent rutilantes : le trajet Neuilly - Lausanne est relativement court) présenterait deux avantages :

- alléger la peine des bénévoles des Restau' du Cœur

- permettre aux indigents d'acheter eux-mêmes ce qui leur fait plaisir plutôt que de bouffer des rebuts

Vol de billets usagés à la Banque de France

Publié dans Société et modes

Commenter cet article