On a enfin identifié Jack l'Eventreur

Publié le par Daniel LESUEUR

Jusqu'à encore hier, on n'avait jamais véritablement pu déterminer de qui il s'agissait. Au bout de cent ans de spéculations, aucune théorie ne s'était avérée totalement satisfaisante. L'une des plus fantaisistes, au moins en apparence, semblait intéressante...

La thèse la moins répandue, qui pourtant expliquerait le mieux l'échec de la police désespérément à la recherche d'un gaillard blond portant moustaches, suggérait que Jack l'Eventreur était… une femme ! Plus précisément une "faiseuse d'anges" (avorteuse) qui, aidée par un complice, faisait disparaître les cadavres des malheureuses prostituées qui n'avaient pas survécu à l'opération. Leurs visages auraient été lacérés, leurs corps mutilés, non par sadisme, mais dans le but d'en compliquer l'identification. Etait-ce alors pour brouiller les pistes que l'avorteuse, ou son complice, narguait les autorités par courriers interposés ?

Hier, on a eu la réponse

Ce serait un coiffeur polonais, Aaron Kosminski. "Tout commence en mars 2007. Lors d'une vente aux enchères dans un village du Suffolk", un détective amateur anglais, "passionné depuis longtemps par le mystère, achète un châle décoré d'un motif d'asters, en très mauvais état, déchiré et taché. Le tissu maculé de sang avait été trouvé aux côtés du corps de Catherine Eddowes, quatrième victime de Jack l'Éventreur. Un policier l'avait alors emporté pour l'offrir à sa femme qui, sans surprise, n'avait pas voulu du cadeau. Il serait ensuite resté rangé chez plusieurs générations de descendants du limier de Scotland Yard, jusqu'à ce que l'un d'entre eux se décide à le vendre", raconte LeFigaro.fr

Aaron Kosminski, l'un des six principaux suspects du meurtre d'au moins cinq femmes à Londres à l'automne 1888, a été confondu par son ADN.

"Ce qui est certain, c'est qu'il était gravement malade mentalement, probablement un schizophrène paranoïaque souffrant d'hallucinations auditives et décrit comme un misogyne adepte de 'l'auto-abus', un euphémisme pour qualifier la masturbation"

On a enfin identifié Jack l'Eventreur

Publié dans PEOPLE

Commenter cet article