Les concerts légendaires de Johnny Hallyday (4è partie)

Publié le par Daniel LESUEUR

Retour sur les grands concerts de la dernière décennie...

Le 10 juin 2000, Johnny doit descendre les Champs-Elysées sur une scène mobile Pour des raisons de sécurité, l’ambitieux projet sera annulé ; on parla alors du Champ de Mars, de l’hippodrome d’Auteuil, mais pas encore de la tour Eiffel...

Le 15, concert au Parc de Sceaux... et ensuite l’Olympia du 17 juin au 20 août. Un mois over-booké ! -

Le 10 juin TF1 retransmet le concert à la tour Eiffel. Parmi les invités, Rita Mitsouko, Jean-Louis Aubert, Sonia Lacen et Florent Pagny. La première chaîne télévisée “fait un carton”, raflant près de 50% des parts de marché (très précisément 48,8%, soit huit millions de téléspectateurs... auxquels il faut ajouter les 500 000 fans présents sur place… peut-être le double selon certaines sources).

L'album “100% Johnny (Live à la Tour Eiffel)” se vendra à merveille.

- 15 juin : Cette fois, ce sont 60 000 fans qui envahissent la pelouse du parc de Sceaux.

- 17 juin : Même si la salle de l’Olympia n’est pas gigantesque, c’est un tour de force, un véritable marathon de pouvoir la tenir huit semaines. Le répertoire surprend agréablement, proposant des titres rares ou oubliés : « Je suis né dans la rue », « Tu peux la prendre », « Comme une ombre sur moi » et « Non je ne regrette rien ».

Un coffret Olympia 2000, collector hors-commerce et numéroté propose le 33 tours vinyl, la vidéo et le CD du concert.

La tournée 2003

Fin mai, Johnny entame à La Réunion une tournée des stades qui le conduira à Nancy, Paris, Strasbourg, Marseille, Genève, Lyon, Lille, Nantes, Bordeaux, Nice (avec Eddy Mitchell, Isabelle Boulay et Chimène Badi), St-Etienne, Monaco et s'achèvera au Liban début août ; pour les villes qui n'ont pu l'accueillir, une seconde tournée est prévue pour novembre et décembre (Brest, Montpellier, Rouen, Metz, Douai, Caen, etc.). Pour l'occasion, l'Idole a fait l'acquisition d'un avion bi-moteur idéal pour neuf passagers.

Les réservations avaient commencé le 20 décembre 2001... presque un an et demi à l’avance ! il faut dire que l'évènement est de taille… Johnny, né en 1943, fêtera son soixantième anniversaire en public au Parc des Princes Normalement cette année-là tous les fans doivent pouvoir voir Johnny live. Pour ceux qui auraient oublié qu'il est une "bête de scène", Mercury / Universal commercialise un objet certes coûteux mais néanmoins indispensable : "L'Intégrale Live" contenant 42 CD 2006

La tournée Flashback tour entamée en juin passe à l'Olympia du 4 au 9 décembre et s'achève au Zénith le 13 février 2007, mais auparavant Johnny a "fait" Bercy en septembre et octobre, le Zénith en novembre et la Cigale en décembre. A l’issue de très longues tractations et de tensions avec la firme précédente, Johnny inaugure le troisième label de sa carrière, Warner, avec le "Flashback tour - Palais des Sports 2006" et "La Cigale - décembre 2006" qui sortent sur CD et sur DVD. Car, signe que les temps changent, les plus grands concerts voient cette année le jour sur DVD, souvent double (Palais des Sports 1969, Palais des Sports 1982, Zénith 1984, Bercy 92, Parc des Princes 1993, Lorada tour, Johnny allume le feu, 100% Johnny live à la tour Eiffel, Parc des Princes 2003, etc.). le son ne sufit plus ; désormais il faut également l'image. Surtout si Johnny abandonne la scène comme il le dit.

2 juin au 4 juillet 2006 : Johnny retrouve le Palais des Sports

C’est là où, quarante-cinq ans plus tôt, il avait gagné ses galons de « bête de scène ». Les 18 septembre et 2 octobre sortent les disques audio et le DVD "Flashback Tour 2006 au Palais des Sports" disponible en édition tout public (deux heures et demie de concert) et en édition collector agrémentée d'un second DVD (20 minutes de bonus en coulisses), d'un livret et d'un poster. Une série de plusieurs disques audio est également disponible en coffret numéroté de trois 33 tours vinyl et de trois doubles CD sous présentations différentes.

Eté et hiver 2007...

Après le palais des Sports, une tournée province, Belgique et Suisse... puis retour à Paris (Bercy, Zénith, Olympia, Gigale). La Cigale, justement... Son premier passage dans cette salle intimiste remontait à 1994. Ca ne finira jamais... Après la mise en circulation d’un single promo de la chanson titre sortait le 27 octobre 2008 le disque annonciateur de la dernière tournée de l’Idole prévue pour 2009, "M’arrêter là", cette fameuse tournée "Route 66"qui évoque le rock tout autant que l’âge du capitaine (il aura en effet 66 ans). 10 mai – 19 juillet :tournée des stades, tournée d’adieu... avec un point d’orgue au Stade de France du 29 au 31 mai.

Les concerts légendaires de Johnny Hallyday (4è partie)

Publié dans musique

Commenter cet article