Histoire d'une chanson : Stairway To Heaven

Publié le par Didier JANEAULT

Diamant brut du 4ème album du Dirigeable (l’album sans nom ou Four Symbols) qui allait devenir un énorme pierre à l’édifice du rock, Stairway to Heaven est le grand-œuvre de Led Zeppelin... sans rapport aucun avec la chanson de Neil Sedaka qui porte le même titre !

Toute la quintessence du groupe est là.

« Pour moi Stairway a cristallisé l’essence du groupe. Chaque musicien rêve de créer quelque chose qui dure, résiste au temps et je pense que Stairway est une réussite » nous dit Jimmy Page.

Comme c’est vrai !

8’02 de pur bonheur, qui démarre comme une simple ballade avec arpèges de guitare et flûte traversière, pour s’électriser au fil des minutes et terminer sauvagement en un hard rock que seul Led Zep savait faire. Point d’orgue de ce chef d’œuvre le solo d’anthologie délivré par Jimmy Page, surement l’un des plus beaux de la musique Rock !

Un peu d'histoire !

Joué « live » pour la 1ère fois au Ulster Hall de Belfast le 5 mars 1971, il ne quittera plus jamais la « set list » jusqu’au dernier concert de Led Zeppelin le 7 Juillet 1980. Chanson la plus diffusée sur les radios US durant les 70’s, elle a fait l’objet de dizaines de reprises (celle de Frank Zappa est démente) et reste l’un des plus beaux fleurons de l’histoire du Rock.

Malgré la réticence de Robert Plant fatigué de jouer STH, il fit quand même partie de la selection de ce concert mémorable du 10 décembre 2007, ou Led Zeppelin a réuni ses troupes une ultime fois pour rendre hommage a Ahmet Ertegun disparu il y a peu de temps. Robert à la fin du morceau a levé les yeux au ciel et a dit en souriant « We did dit Ahmet »…Oh yes they did !

Jimmy PAGE à Paris (1974)

Jimmy PAGE à Paris (1974)

Publié dans musique

Commenter cet article