Les méconnus du 20è siècle : Paul Cole

Publié le par Daniel LESUEUR

Aujourd’hui, c’est impensable : le moindre quidam réclamerait une fortune pour droit à l’image…

mais le 8 août 1969…

Ce matin-la, l’épouse de l’Américain Paul Cole a décidé de visiter les musées du Nord de Londres. Lui, en revanche, n’a pas très envie de s’enfermer par un tel beau temps. « Prends ton temps », lui dit-il, « moi je vais me promener dans le quartier ». Il va choisir un coin à l’ombre d’un grand arbre, à… Abbey Road.

Vers 10 ou 11 heures, un policier arrête la circulation pour permettre un étrange manège qui va durer un petit quart d’heure : un photographe installe un escabeau au milieu de la rue (Paul Cole est dans son champ de vision) et quatre garçons dans le vent, à plusieurs reprises, traversent le passage piéton.

L’un d’eux a retiré ses chaussures

La scène, incongrue, sera représentée sur des millions de de posters, de T.shirts et de pochettes de disques : c’est celle d’ « Abbey Road », et les gars qui traversent la rue sont les Beatles, des artistes dont Paul Cole n’a jamais entendu parler, et, pour lui, de simples zigotos ("A bunch of kooks, I called them, because they were rather radical-looking at that time. You didn't walk around in London barefoot »). La photo n’étant pas suffisamment détaillée pour qu’on puisse le reconnaître, jamais, de sa vie, on ne l‘arrêta dans la rue pour lui demander un autographe.

Tranquille, peinard… ce qui ne fut pas le cas du propriétaire de la Coccinelle garée sur le côté (une Volkswagen Beetle, quelle coïncidence !) qui porte une plaque d’immatriculation doublement historique. D’abord, parce qu’elle figure sur une pochette de disque légendaire, ensuite parce que son numéro participe involontairement à une macabre légende : depuis deux ans, la rumeur courait que Paul McCartney était mort et remplacé par un sosie. Les arguments les plus fumeux ne manquaient guère, comme celui-ci : la photo a été prise la veille de son anniversaire, il avait encore 27 ans. Et il aurait eu 28 ans s’il n’était pas mort… 28, si… « 28 IF ». Or la Volkswagen est immatriculée LMW 28 IF. Au fil des ans elle sera régulièrement volée, ce qui coûtera une petite fortune à son propriétaire pour la remplacer à chaque fois. Commentaire amusé de Paul Cole : « Aux Etats-Unis, on est moins con, on lui aurait immédiatement filé un autre numéro ! ». Paul Cole a toujours gardé la paire de lunettes de soleil qu’il porte sur la pochette du disque.

Il est mort en 2008 à l’âge de 96 ans.

Les méconnus du 20è siècle : Paul Cole

Publié dans musique, PEOPLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article