KIDULT : "La jeunesse sauvera le monde"

Publié le par Daniel LESUEUR

"La jeunesse sauvera le monde" est le titre d'un livre d'Henri Paté (1878-1942) sorti en 1933. Ce pourrait être également le titre du superbe clip auquel participe Alix Bénézech en tant qu'actrice principale et narratrice.

Sans remonter si loin, on retrouve les mêmes préoccupations en Mai 68. A la différence qu'en 1933 la France sortait à peine des conséquences de la crise de 1929 et, sans le savoir, allait passer de l'immense espoir généré par le Front Populaire à l'immense désespoir du conflit qui allait démarrer en 1939. Bref... "misère à tous les étages", le Français aspirait à moins de pauvreté.

En Mai 68, au contraire, la jeunesse disait non à la société de consommation sans savoir que la France allait connaître ses 30 Glorieuses.

Avec le clip KIDULT, nous revenons -et cette fois en moins de deux minutes-chrono- aux questions que pose où se pose la jeunesse : une jeune femme erre dans les rues de Paris. Commence alors une remise en question sur l’époque dans laquelle elle évolue.

Le réalisateur se dit "influencé par le mouvement de la «Nouvelle Vague» du cinéma Français :

- Je suis membre d'une génération de cinéastes qui a grandi avec le numérique. À travers mes créations, je cherche à dresser un portrait de la société contemporaine.

Triste constat : les problèmes d'aujourd'hui sont les mêmes que du temps d'Henri Paté ! La société (au moins occidentale, et particulièrement française) n'a pas réglé ses problèmes. La différence, bien sûr, est son opulence, indigne à étaler devant les pays des Tiers-Monde : en France, en moins de cent ans, nous sommes passés du "PAS ASSEZ" à "TROP". Un "TROP" foncièrement capitaliste qui, finalement, n'apporte pas davantage de bonheur qu'un "PAS ASSEZ". C'en est devenu indécent... Il faut faire quelque chose. Déjà, consacrer deux minutes à regarder KIDULT, ce sera une excellente mise en bouche (http://http://www.lescourtsleretour.com/film/123)

KIDULT : "La jeunesse sauvera le monde"

Publié dans CINEMA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article