Il y a 30 ans naissait Laser 558

Publié le par Daniel LESUEUR

Le 24 mai 1984 naissait une grande radio pirate internationale. Un sondage la crédita de six millions et demi de fidèles auditeurs. C'était une station conçue "à l'américaine" à l'intention du public européen.

Laser 558 restera la dernière grande station pirate européenne de haute mer

Elle bénéficia d'un colossal succès, au point de dépasser en popularité son aînée Radio Caroline. On murmure que certains financiers à l'origine de Laser 558 avaient bien failli investir, à la place, dans l'effort de retour de Radio Caroline, en 1980.

Laser 558

Le projet d'origine consistait en deux stations différentes à bord du même navire : Radio Star aurait dû diffuser les tubes du moment et Radio Waves les tubes du passé. Mais bientôt les financiers derrière le projet Radio Waves abandonnèrent la partie ; quant au projet Radio Star, il est baptisé "Laser".

La décision de lancer la nouvelle station est prise dès la fin de l'année 1982.

Elle aurait dû être prête pour Noël 1983

La mise en place d'une telle opération nécessite beaucoup de compétence, de temps et de capitaux. L'organisation fait l'acquisition du M / V Communicator qui est bientôt équipé d'un mât d'antenne d'une hauteur de 120m et d'un émetteur de 100 kW. Il s'ancre à quelques encablures du vaisseau de Radio Caroline.

Les travaux se prolongeant, les premières test-transmissions n'ont lieu que début 1984. L'idée de hisser l'antenne en haut du mât est abandonnée : elle sera finalement suspendue à un ballon gonflé à l'hélium, en forme de dirigeable de type Zeppelin. Mais l'idée, qui avait fait ses preuves en Méditerranée dans les années 50, n'est pas concluante en mer du Nord : le premier ballon se détache au cours de la première tempête ; il sera retrouvé en Belgique. Le second explose, victime de la neige.

Les investisseurs sont ulcérés

Chaque ballon a coûté plus de $ 10 000 et retardé le début des émissions. Après ces expériences infructueuses, il est décidé sans plus attendre d’utiliser le mât : chaque jour qui passe fait perdre des recettes publicitaires.

L'un des éléments déterminants du succès de Laser 558 est sa qualité sonore

Utilisant à la fois le mât d'antenne le plus haut et l'émetteur le plus puissant dont ait jamais pu disposer une station off-shore, la nouvelle venue sur les ondes capte immédiatement l'attention lorsqu'on balaie la bande OM. Sa dynamique est tout à fait en harmonie avec ce que veulent entendre les jeunes au début des années 80.

Laser 558 est également la première station de radio pirate à utiliser le talent de plusieurs femmes DJ's (jusqu'alors, il n'y avait eu que Jane Ballantine, sur RNI… Capital Radio employait aussi des femmes animatrices, mais sa programmation était sans rapport avec celle de Laser 558).

A l'origine, la station doit émettre sur 730 kHz, ce qui explique que les premières informations la concernant indiquent qu'elle s'appellera "Laser 730". Mais après les tests d'usage, il s'avère que la fréquence convenable est de 558 kHz. C'est la raison pour laquelle la radio s'appelle finalement "Laser 558".

Ses programmes commencent officiellement le 24 mai 1984

Le succès est foudroyant, grâce, notamment, au savoir-faire de la vingtaine d'employés américains. A tel point que Laser 558 fait beaucoup de tort à la B.B.C., aux radios locales autorisées… et même à Radio Caroline.

Les ennuis...

Fin 1985, le bateau, victime d'une terrible tempête, avait dû cesser ses émissions. Au bout d'une année d'inactivité, Laser revint sur les ondes en décembre 1986, dotée d'une nouvelle fréquence, 576 kHz.

Elle s'appelle désormais "Laser Hot Hits"

Ses programmes redémarrent officiellement le 2 février 1987. Le DTI, qui croyait la mer du Nord débarrassée de l'un de ses deux pirates, jure qu'il va tout faire pour rendre Laser définitivement silencieuse. La tempête s'en chargera : de nombreuses coupures d'antenne mettent un terme aux rentrées publicitaires et rapidement l'argent fait cruellement défaut. Les financiers, cette fois, n'ont plus l'intention de renflouer l'organisation; Laser s'éteint définitivement le 20 avril 1987 à vingt heures

Il y a 30 ans naissait Laser 558

Publié dans MEDIAS, radio

Commenter cet article