Eugène Poubelle, écolo avant l'heure

Publié le par Daniel LESUEUR

Il fut l'instigateur du tri sélectif !

Mort en 1903, son nom, passé dans le vocabulaire courant, n’a pas fini de lui survivre. Tout le monde sait que c’est grâce à lui que la ville de Paris s’est dotée de… poubelles, dont l’usage ne se généralisa, dans toute la France, qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais son oeuvre ne s’est pas limitée à cette seule révolution hygiénique. Poubelle fut notamment à l'origine du tout-à-l’égout pour protéger les populations contre la propagation du choléra.

Il avait trouvé son créneau, se lovant dans la niche douillette de la préfecture

Il fut en effet successivement préfet de Charente, de l’Isère, de Corse, du Doubs, des Bouches-du –Rhône et enfin de la Seine.

Une vaste tâche puisque ce dernier département englobait la capitale, celui des Yvelines et ceux qu’on nomme depuis 1968 (en application de la loi de 1964 de réorganisation de la région parisienne) Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val de Marne.

A la fin du 19è et au début du 20è siècles, à Paris, c’est le préfet et non le maire qui est en charge de l’administration courante.

Deux millions d'âmes, ça représente un joli tas d'ordures

Plus question de les jeter par la fenêtre comme jadis. Malgré la réticence des propriétaires d’immeubles qui voient arriver la douloureuse d’un mauvais œil et des concierges que rebutent ces tâches supplémentaires, ils sont obligés dès 1883 de mettre à la disposition des locataires des récipients munis de couvercles pour rassembler leurs déchets ménagers.

On ignore en revanche que Poubelle avait mis en place, presque cent ans avant qu’il soit à la mode, le tri sélectif : trois boîtes sont obligatoires, une pour les matières putrescibles, une pour les papiers et les chiffons et une dernière pour le verre, la faïence et les coquilles d'huîtres.

Eugène Poubelle, écolo avant l'heure
Eugène Poubelle, écolo avant l'heure

Commenter cet article