Harlem Désir,la polémique

Publié le par DanielLESUEUR

Avant toute chose, relativisons : dans 48 heures tout le monde l'aura oubliée, la polémique Harlem. Qui se souvient encore de noms comme Dieudonné ou Gayet voire Gaillet, personne ne savait vraiment comment ça s'écrivait et tout le monde s'en foutait déjà ! Pourtant ça ne date que de quelques semaines.

Aujourd'hui (ce qui veut dire demain au bistrot et dans les bureaux dans toute la France) on parlera de cette nomination contestable. Harlem Désir. Bon d'acccord, mais on a quand même eu Frédéric Mitterrand à la culture (excusez-moi, je pouffe. C'était comme nommer Gilbert Montagné responsable de la cinémathèque), Cahuzac ministre du budget... et on a failli avoir Strauss-Kahn au lieu de Hollande ; tous ces mecs feignent de blâmer l'abstention alors qu'ils préféreraient une bonne vieille monarchie pourvu que ce soit eux le roi.

Abstention ?

Que nous soyons 100% ou 0% d'abstentionnistes, aux prochaines élections, ce seront les copains des élus d'aujourd'hui (ou d'hier si Sarko ramène sa fraise) qui seront à la barre, comme disait Raymond. Et puis, un Harlem nommé désir, au moins, ça a du panache, on pense à Marlon BRANDO, alors que quand on tape "HOLLANDE", on nous sort pays bas

Publié dans Société et modes

Commenter cet article